La Tête Ailleurs... Le site de nos carnets de voyages, avec plein de photos, de conseils et d'informations pratiques
Les tapes
 
 
Nos voyages : les étapes illustrées de nos voyages, les itinéraires, ...Photos : toutes les photos prises durant nos voyagesInfos Pays : les cartes et plein d'infos sur la géographie, le climat, les langues, les religions, etc..., des pays visitésAvant le départ : plein de conseils sur les prépartifsVie sur place : toutes les informations pratiques et utiles pour quand vous y serezLiens : une série de liens utiles, classés par catégorie
accueil    qui sommes-nous ?   livre d'or   plan du site
 
 

Il y a actuellement 6 visiteurs sur le site !

 
Itinraire du voyage

Carte de l'itinraire

Pour plus d'infos sur notre itinraire lors de ce voyage, cliquez sur la carte

Nos Voyages

Choisissez un de nos voyages pour le vivre avec nous étape par étape, visualiser l'itinéraire, ...

 
Derniers Albums Photos

Les 4 derniers albums publiés sur le site :

Lima et retour en France
Pérou : Lima et retour en France

Paracas et les îles Ballestas
Pérou : Paracas et les îles Ballestas

L'oasis de Huacachina (Ica)
Pérou : L'oasis de Huacachina (Ica)

Nazca et environs
Pérou : Nazca et environs

 Tous les albums

Infos Pays

Des infos sur la géographie, le climat, un peu d'histoire, les langues, les religions ainsi que des cartes et bien d'autres choses sur les pays visités...

 
Vie sur Place

Vous voulez tout savoir sur le coût de la vie, les modes d'hébergement, les moyens de transport, de communications, la sécurité, l'argent, la santé, etc... dans les pays visités, avec plein d'exemples de prix ? C'est par ici !

 
Avant le départ

Tout sur les préparatifs de chaque voyage : les budgets, la préparation des itinéraires, les visas, les billets d'avion, les assurances, les vaccins, les trucs à ne pas oublier d'emporter ou de faire, etc etc...

 
  Le voyage

Brsil - 6 jours - Du 11 au 16 mars 2008


La Costa Verde (Ilha Grande et Paraty)


Nous laissons Rio de Janeiro derrière nous, direction la petite ville d'Angra dos Reis que nous rejoignons après un trajet de deux heures de bus. Tous les touristes semblent s'être donné rendez-vous ici, il y a un monde fou au débarcadère... Il faut dire qu'Angra dos Reis est le point de départ pour rejoindre Ilha Grande, l'un des joyaux aux eaux turquoises de la Costa Verde, la "côte verte" du Brésil, située entre Rio de Janeiro et São Paulo. Mais le temps, couvert aujourd'hui, ne nous laisse qu'entrapercevoir la beauté de l'île lorsque nous y accostons après deux heures de navigation sur un bateau de pêcheur. Quelques dauphins nous font la surprise de nous accompagner sur quelques mètres, génial !
Nous découvrons le village principal, plutôt agréable si ce n'était le flot de touristes au mètre carré que l'on y croise, et un accueil pas franchement au rendez-vous dans les rares pousadas où il reste quelques chambres de libre... Ici c'est plutôt tourisme de masse et peu de chaleur humaine...

L'ilha Grande est en vueLa baie est également parsemée de nombreux îlots, pour la plupart privésUn catamaran mouillant dans la baie d'Abraão
On approche d'Abraão, le plus grand village d'Ilha GrandeUn bateau typique dans l'enseada das PalmasLa plage d'Abraão et ses nombreux bateaux à touristes


N'empêche, l'île est somptueuse, vraiment, un petit paradis sur terre. Les eaux y sont limpides, turquoises (un lieu idéal pour le snorkelling, génial !!!) et les possibilités de randonnées (attention, plutôt longues et raides !) à travers la forêt sont innombrables. Les belles petites plages étant plutôt éloignées du village principal et ne disposant pas d'hébergements, on s'y rend donc à la journée grâce aux nombreux bateaux de tourisme et excursions proposées par les agences. Heureusement, l'île est tellement immense que le flot de touristes est relativement dispersé.

Pour nous, le lendemain, destination la belle plage de Lopes Mendes. Le bateau nous débarque sur une toute petite plage super jolie près de laquelle nage une tortue ! Vite, nous chaussons les palmes, mais trop tard, elle est déjà loin... Puis il nous faut marcher une bonne demi-heure dans la forêt pour atteindre la plage de Lopes Mendes, l'occasion d'observer la nature qui nous entoure et de nombreux petits animaux (singes ?) qui courent très vite dans les arbres ! Si les touristes ne parlaient (voire criaient) pas sans cesse (on dirait qu'ils se donnent le mot pour faire le plus de bruit possible ici, l'île, comme le Brésil d'une manière générale, semble attirer un public venu uniquement pour les plages et la farniente et ne s'intéressant pas à la nature, on commence à en avoir raz-le-bol !), on aurait certainement observé d'autres animaux.

La plage de PalmasDeux des nombreux petits singes (?) rencontrés sur le sentier nous menant à la plage de Lopes MendesCes petits animaux courrent par dizaines dans les arbres


La plage de Lopes Mendes est magnifique, immense, bordée d'eau réellement turquoise... et il est aisé de s'isoler en marchant quelque peu. Nous repèrons des rochers tout au sud où le snorkelling est un vrai bonheur : tortues (c'est bien la première fois que l'on a l'occasion d'en croiser en snorkelling !!!), barracoudas, poissons porcs-épics, sèches, poissons crocodiles... dans une eau translucide à la couleur indescriptible, une journée au paradis malgré le temps un peu couvert.

L'immense plage de Lopes MendesCette plage est l'une des plus réputée de l'île pour le surfIl est aisé de s'isoler tant la plage est immense...
Plutôt sympa comme endroit, non ?


Mais, malheureusement, nous n'aurons fait qu'entrapercevoir les beautés que recèle cette île, car le temps se gâte et il fait très gris le lendemain matin. Nous partons tout de même réaliser le tour de l'île (immense) à bord d'un bateau rapide qui nous arrête aux plus belles plages. Ça aurait pu être une journée exceptionnelle, on en est certains, avec le soleil (il fait carrément froid dès que l'on sort de l'eau et tout est gris) et des gens plus sympas que ceux qui nous accompagnaient (encore des touristes sans gêne et autres centres d'intérêt que les boîtes de nuit et glande sur la plage, on accroche de moins en moins...).
Nous nous arrêtons à plusieurs petites plages au sud, quasimment désertes et très belles malgré le manque de soleil. C'est sûr, les lieux doivent être paradisiaques lorsqu'il fait beau, ne vous fiez pas à nos photos !

La toute petite plage de Caxadaço


Puis voici la petite plage d'Aventureiro, située dans un parc national et qui compte un palmier des plus photogénique, puis celle de Meros, où nous faisons un peu de snorkelling et où nous croisons de nouveau, entre autres, tortues et raies...

La plage de Demo Aventureiro fait partie d'une réserve biologiqueLa végétation qui recouvre toute l'île et borde les plages les rendent plus exotiques encore...
Un palmier plutôt photogénique !


Lagoa Verde, la lagune verte... un lieu enchanteur ou des dizaines de poissons sont visibles depuis le bateau tant l'eau, d'une couleur indescriptible, est translucide... Malgré le froid, nous nous faisons plaisir en snorkelling, de même qu'à la lagune bleue, lieu peut-être plus paradisiaque encore...

Lagoa Verde, petit paradis d'Ilha Grande...... et paradis du snorkelling également !L'eau est d'une transparence totale ici


Nous n'avons pas eu de chance avec le temps, mais surtout n'oubliez pas ce lieu si vous vous rendez au Brésil ! Quant à nous, du mauvais temps est annoncé pour toute la semaine et une île sous la pluie, c'est plutôt triste (en plus, on se fait virer par l'auberge qui a des réservations pour le week-end), du coup nous décidons de rejoindre la petite ville de Paraty (toujours sur la Costa Verde) dès le lendemain.

C'est sous le déluge que nous quittons Ilha Grande, accompagnés par une foule de touristes qui se pressent, comme nous, vers le seul ferry qui se rend à Angra dos Reis ce matin. Nous y arrivons vers midi et reprenons de suite un bus vers Paraty, à deux heures de route au sud. Nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée, il y a foule dans le bus et nous passerons le voyage debout, à écouter la pluie qui nous attend encore à l'arrivée et ne cessera pas jusqu'au sur-lendemain soir.

Paraty est une petite ville coloniale charmante bordée de plages somptueuses où il doit faire bon passer quelques jours par beau temps. Mais là, franchement, vu le déluge, c'est plutôt grasse matinée, internet, films, balade rapide sous les parapluies, et lecture... En même temps cela permet à Oliv, malade depuis quelques jours (sûrement dû aux glaçons des caipïrinhas ou à l'eau du thé non bouillie) de récupérer un peu. Rien d'autre à faire de toute façon vu qu'il pleut sur toute la côte sud en ce moment.

Nous hésitons à repartir le lendemain, mais en fait ça nous fait du bien de récupérer un peu, la petite pousada où nous logeons est géniale et nous ne sommes pas pressés, ayant loué toute une pile de films en français, un dimanche comme à la maison ! Entre deux films et deux averses on se ballade en ville, vraiment charmante, à taille humaine et superbement restaurée ! Rues pavées, toits de tuile, maisons aux fenêtres colorées et balcons en fer forgé, plein de bars et restaurants agréables, un vrai plaisir cet endroit !

Paraty, superbe petite ville coloniale !Le charme des fenêtres colorées et des rues pavées...Vraiment dommage pour le manque de soleil !
Paraty, une ville-muséeUn lieu reposant à 280km de l'agitation de Rio de JaneiroLe quartier historique regorge de galeries d'art et magasins de souvenirs


Mais la pluie ne cesse, brrrr.... Allez, cette fois on s'en va demain matin, direction São Paulo d'où nous repartirons de suite, si possible, vers Curitiba, en espérant que le soleil y sera moins rare.


Posté le 15/03/2008  -  Les commentaires Voir / cacher les commentaires [0]  -  Poster un commentaire Poster un commentaire  -  


Premire tape : Escale a New-York
tape prcdente : Rio de Janeiro
tape suivante : Curitiba et la Sierra da Graciosa
Dernire tape : Lima et retour en France

 

  Photo aléatoire
Le village le plus touristique du Chili !

San Pedro de Atacama et environs
(Chili)

Lire l'étape

Recherche

 

Dernier Ajout

AMÉRIQUES 2007/2008 : Pérou - Posté le 10/10/2008

Lima et retour en France

Difficile de quitter l'océan et de monter dans le bus qui nous conduit à Lima, la capitale du pays. L'ambiance est à la nostalgie, l'heure du retour approche à grand pas et, si nous nous réjouissons pourtant à l'idée de revoir nos proches, il faut bien admettre que nous n'avons aucune envie de rentrer... Nous regardons les paysages défiler par la fenêtre alors que des émotions contradictoires nous envahissent : la sensation d'avoir vécu pleinement et jusqu'au bout cette aventure, l'envie de pro...

Lire la suite

Livre d'Or

Le 12/01/2016 à 09h23, MZy5osqg3 a écrit :

"That's a brilliant answer to an intsneetirg question"

Lire / Signer le livre d'or

PUBLICITÉ
Site validé par le W3C
© 2017 - La Tête Ailleurs - Tous droits réservés Accueil | Nos voyages | Photos | Infos pays | Avant le départ | Vie sur place | Qui sommes-nous ? | Livre d'or | Plan du site | Liens Site réalisé par CreationClic