La Tête Ailleurs... Le site de nos carnets de voyages, avec plein de photos, de conseils et d'informations pratiques
Les tapes
 
 
Nos voyages : les étapes illustrées de nos voyages, les itinéraires, ...Photos : toutes les photos prises durant nos voyagesInfos Pays : les cartes et plein d'infos sur la géographie, le climat, les langues, les religions, etc..., des pays visitésAvant le départ : plein de conseils sur les prépartifsVie sur place : toutes les informations pratiques et utiles pour quand vous y serezLiens : une série de liens utiles, classés par catégorie
accueil    qui sommes-nous ?   livre d'or   plan du site
 
 

Il y a actuellement 13 visiteurs sur le site !

 
Itinraire du voyage

Carte de l'itinraire

Pour plus d'infos sur notre itinraire lors de ce voyage, cliquez sur la carte

Nos Voyages

Choisissez un de nos voyages pour le vivre avec nous étape par étape, visualiser l'itinéraire, ...

 
Derniers Albums Photos

Les 4 derniers albums publiés sur le site :

Lima et retour en France
Pérou : Lima et retour en France

Paracas et les îles Ballestas
Pérou : Paracas et les îles Ballestas

L'oasis de Huacachina (Ica)
Pérou : L'oasis de Huacachina (Ica)

Nazca et environs
Pérou : Nazca et environs

 Tous les albums

Infos Pays

Des infos sur la géographie, le climat, un peu d'histoire, les langues, les religions ainsi que des cartes et bien d'autres choses sur les pays visités...

 
Vie sur Place

Vous voulez tout savoir sur le coût de la vie, les modes d'hébergement, les moyens de transport, de communications, la sécurité, l'argent, la santé, etc... dans les pays visités, avec plein d'exemples de prix ? C'est par ici !

 
Avant le départ

Tout sur les préparatifs de chaque voyage : les budgets, la préparation des itinéraires, les visas, les billets d'avion, les assurances, les vaccins, les trucs à ne pas oublier d'emporter ou de faire, etc etc...

 
  Le voyage

Nicaragua - 2 jours - Les 22 et 24 janvier 2008


Les volcans Masaya et Mombacho


Souhaitant découvrir le parc national du volcan Masaya de jour mais également de nuit, et sachant qu'il n'y aura plus de bus publics passés une certaine heure, nous nous adressons à une agence pour nous y rendre. Tout d'abord, nous nous arrêtons au marché artisanal de Masaya, où se vendent notamment de beaux articles en bois, des poteries et les fameux cigares nicaraguayens.

La porte du marché artisanal de Masaya


Mais le véritable intérêt de la journée réside dans la visite du complexe volcanique situé juste au nord de Masaya. Ce complexe de volcans actifs, appelé longtemps "Popogatepe" (qui signifie montagne ardente en nahuátl) par les indigènes est l'un des plus accessibles au monde (on peut monter en voiture jusqu'au cratère).

Nous nous approchons du cratère du volcan Santiago (dont la dernière éruption date d'avril 2001), cratère gigantesque, très actif et qui semble sans fond ! Les émanations de soufre prennent à la gorge, la fumée envahit tout, et s'approcher de ce gouffre de si près (250m de fond pour 500m de circonférence) est saisissant ! Lorsque le vent est favorable, nous distinguons la forme du cratère au fond du puit béant et, très faiblement, la couleur rouge de la lave en ébullition...

Le volcan Masaya est toujours en activitéLes fumées sulfurées nous empêchent de voir le fond du profond cartère SantiagoAu sommet du cratère, la vue est superbe...
Le cratère Santiago, superbe au coucher du soleil


Ce volcan fut longtemps l'objet de vénération des indigènes qui y sacrifiaient de jeunes filles vierges ou des enfants pour apaiser la colère de Chacitutique (le dieu du feu) et éviter les éruptions. Cérémonies et rituels se succédèrent ainsi pendant des siècles, faisant peur aux Espagnols qui surnommèrent ce lieu "Boca del Infierno (la bouche de l'enfer). Les paysages alentours sont très secs et arides et il suffit de monter un peu pour jouir de belles vues dégagées sur la ville de Managua et le volcan Momotombo au loin. En observant bien, on distingue même les parois de l'ancien volcan, cet unique volcan de 10x5 km qui aurait explosé 4550 ans av.Jésus-Christ et donné naissance aux cinq cratères distincts et aux paysages sauvages que l'on observe aujourd'hui.

Belle vue sur le volcan Momotombo, Managua et le lac XolotlanTout autour des 5 volcans actuels, on devine bien la caldera résiduelle de l'énorme volcan originel


Mais le panorama est plus saisissant encore depuis le cratère du volcan Masaya, complètement recouvert de végétation et inactif. D'ici, la vue sur le cratère Santiago, la ville de Granada, la lagune de Masaya et le volcan Mombacho au loin est imprenable.

Le cratère du San FernandoBelle vue sur le cratère Santiago depuis le San FernandoBelle vue sur la lagune de Masaya et le volcan Mombacho également


La nuit tombe, nous allons pouvoir approcher à nouveau le cratère actif de Santiago et tenter d'apercevoir les réverbèrations de la lave. Même avec un masque, l'air, sulfuré, est irrespirable. Tout le monde tousse et s'étouffe, certains préfèrent ne pas s'approcher du cratère... De toute facon, mieux vaut ne pas rester plus de quelques secondes, surtout que, si la lave est effectivement visible, c'est de manière très floue car le cratère est profond et empli de fumée et de vapeur.

Les lampes de poche et les casques de chantier remplacent les masques et nous pénétrons dans l'une des nombreuses grottes de la région qui abrite cinq espèces de chauve-souris. Elles sortent par milliers de la grotte à la tombée de la nuit, nous les entendons nous frôler doucement dans l'humidité et la froideur de la grotte, avant de s'envoler au loin... Génial !

Trois espèces de chauve-souris vivent iciElles ont trouvé des abris idéaux dans les tunnels de lave du volcanA la nuit tombée, des milliers de chauve-souris sortent des grottes alentours


Puis c'est à la lumière de nos lampes de poche, sur des chemins escarpés et dans la bonne humeur et l'humour qui règne au sein de notre petit groupe que nous rejoignons une autre grotte un peu spéciale. En effet, nous marchons à l'intérieur d'un tunnel volcanique, sur les traces d'une ancienne et gigantesque coulée de lave qui s'est solidifiée en son sommet lors du contact avec l'air, formant cette grotte immense. Les stalagtites et stalagmites sont partout, ainsi que d'énormes racines d'arbres qui courrent sur la roche volcanique sur des centaines de mètres. Les chauve-souris, de nombreux insectes et quelques araignées rarissimes et surprenantes, comme cette araignée scorpion que nous observons de longues minutes, habitent aujourd'hui ce lieu froid et inhospitalier.

C'est parti pour l'exploration de cet ancien tunnel de laveLa végétation a maintenant repris ses droit et se faufile on-ne-sait-comment à travers la roche volcaniqueLa lave en fusion a laissé des grottes de plusieurs kilomètres de long
Une araignée cavernicole


Passé 20h déjà, le parc ferme... Nous abandonnons là cratères et animaux et rejoignons Granada, plutôt contents de cette expédition agréable et instructive.


Nous consacrons la journée du lendemain à la visite de la ville de Granada (cf. étape précédente) puis, le jour suivant, prenons la direction de la réserve naturelle du volcan Mombacho. Trois quarts d'heure suffisent pour arriver à cette réserve constituée de forêts tropicales nuageuses et de cinq cratères volcaniques, dont certains encore en activité.

Ici sont recensés plus de 100 espèces d'orchidées (et 750 espèces florales en tout !) que nous admirons à l'entrée du site au sein d'une serre où elles sont cultivées. Magnifiques, les "fleurs d'un jour" sont une espèce qui ne fleurit qu'une seule fois dans l'année et l'espace d'une journée seulement... De nombreuses espèces de papillons en voie de disparition sont également recueillis ici dans le but d'assurer leur reproduction. Puis nous grimpons à bord d'un pick-up du parc et traversons les nombreuses plantations de café qui recouvrent les pentes du volcan jusqu'à arriver au sommet des cratères.

Le volcan Mombacho de loinCette carte en relief de la région de Granada nous permet d'apprécier au mieux la taille du volcan Mombacho
Un gros papillon de l'élevage du parcOn y trouve également de nombreuses orchidées, comme cette ''fleur d'un jour''On trouve de nombreuses plantations de café sur les pentes fertiles du Mombacho


On dénombre cinq cratères volcaniques sur le volcan Mombacho et, en compagnie d'une guide qui s'avère une mine d'informations (où est-ce dû à nos progrès en espagnol ?) nous approchons le cratère dont nous allons faire le tour à pied. Complètement recouvert de végétation humide, il s'étend en premier plan devant les panoramas magnifiques sur les Isletas (400 petites îles basaltiques nées à la suite d'une éruption du volcan) et Granada.

Le cratère du volcan Mombacho est aujourd'hui d'une épaisse forêt pluvieuse... mais nous offre de superbes vues sur Granda, les Isletas et le lac du NicaraguaLes Isletas
Vue sur Granada et le lac du Nicaragua depuis le volcan Mombacho


La marche, très facile (une heure trente environ) est très agréable, le sentier traversant l'une des rares forêts tropicales nuageuses du Nicaragua et de l'Amérique centrale et nous emmenant, à un moment, dans un tunnel de lave aux hautes parois recouvertes de végétation.

Un curieux essaim d'abeille... en abeilles !
Dans cette forêt humide, les orchidées poussent à même les branches des arbres
Le passé volcanique du Mombacho a laissé de curieux tunnels de lave
La forêt humide du Mombacho, quelque-chose de rare au Nicaragua


La végétation est dense, le sol très humide, les arbres recouverts de plantes ou orchidées qui se servent d'eux comme support pour accéder à la lumière. Difficile de croire que nous marchons sur un volcan actif ! Pourtant, les fumeroles que nous apercevons un peu plus loin nous rappelle que la menace de la lave, qui bouillonne et s'impatiente en dessous, est bien présente...

Toujours actif en profondeur, le Mombacho laisse échapper de nombreuses fumeroles


Les orchidées et autres fleurs qui poussent ici et exhalent de délicieux parfums sont un réel plaisir pour les yeux ! La nature est préservée ici et cet environnement protégé abrite papillons, oiseaux et mamifères (environ 60 espèces et 28 espèces de reptiles) malheureusement très difficiles à repérer. Nous avons toutefois la chance d'apercevoir un petit ardia (une sorte d'écureuil) pas farouche qui se régale du sucre que contiennet les orchidées (pour palier au manque de fruits en cette période).

Une belle orchidéeUne autre espèce d'orchidée
Un ardia, une espèce locale d'écureuil


En s'éloignant du cratère, le panorama sur le lac, Granada, les Isletas mais aussi la lagune d'Apoyo et le volcan Masaya est magnifique... La région est vraiment très belle et possède de nombreux sites naturels parmi les plus spectaculaires du pays.

Belle vue sur la lagune de Apoyo et, au fond à gauche, le volcan Masaya
Granada et le lac du NicaraguaVue sur les Isletas


Allez, il est tant de faire marche arrière et de rejoindre Granada, un point de chute vraiment idéal pour rayonner dans les environs.


Posté le 25/01/2008  -  Voir / cacher les commentaires Voir / cacher les commentaires [1]  -  Poster un commentaire Poster un commentaire  -  


Premire tape : Escale a New-York
tape prcdente : Granada
tape suivante : San Juan del Sur
Dernire tape : Lima et retour en France

 

  Photo aléatoire

Valparaíso et Vina del Mar
(Chili)

Lire l'étape

Recherche

 

Dernier Ajout

AMÉRIQUES 2007/2008 : Pérou - Posté le 10/10/2008

Lima et retour en France

Difficile de quitter l'océan et de monter dans le bus qui nous conduit à Lima, la capitale du pays. L'ambiance est à la nostalgie, l'heure du retour approche à grand pas et, si nous nous réjouissons pourtant à l'idée de revoir nos proches, il faut bien admettre que nous n'avons aucune envie de rentrer... Nous regardons les paysages défiler par la fenêtre alors que des émotions contradictoires nous envahissent : la sensation d'avoir vécu pleinement et jusqu'au bout cette aventure, l'envie de pro...

Lire la suite

Livre d'Or

Le 27/06/2017 à 13h05, Clemence a écrit :

"Bonjour,
Je souhaiterai vous joindre sur votre adresse mail mais cela ne fonctionne pas.
Y-a t-il un espoir que je puisse vous poser quelques questions sur votre voyages aux Ameriques via une autre adresse mail? :)

Merci ! "

Lire / Signer le livre d'or

PUBLICITÉ
Site validé par le W3C
© 2017 - La Tête Ailleurs - Tous droits réservés Accueil | Nos voyages | Photos | Infos pays | Avant le départ | Vie sur place | Qui sommes-nous ? | Livre d'or | Plan du site | Liens Site réalisé par CreationClic