La Tête Ailleurs... Le site de nos carnets de voyages, avec plein de photos, de conseils et d'informations pratiques
Les tapes
 
 
Nos voyages : les étapes illustrées de nos voyages, les itinéraires, ...Photos : toutes les photos prises durant nos voyagesInfos Pays : les cartes et plein d'infos sur la géographie, le climat, les langues, les religions, etc..., des pays visitésAvant le départ : plein de conseils sur les prépartifsVie sur place : toutes les informations pratiques et utiles pour quand vous y serezLiens : une série de liens utiles, classés par catégorie
accueil    qui sommes-nous ?   livre d'or   plan du site
 
 

Il y a actuellement 15 visiteurs sur le site !

 
Itinraire du voyage

Carte de l'itinraire

Pour plus d'infos sur notre itinraire lors de ce voyage, cliquez sur la carte

Nos Voyages

Choisissez un de nos voyages pour le vivre avec nous étape par étape, visualiser l'itinéraire, ...

 
Derniers Albums Photos

Les 4 derniers albums publiés sur le site :

Lima et retour en France
Pérou : Lima et retour en France

Paracas et les îles Ballestas
Pérou : Paracas et les îles Ballestas

L'oasis de Huacachina (Ica)
Pérou : L'oasis de Huacachina (Ica)

Nazca et environs
Pérou : Nazca et environs

 Tous les albums

Infos Pays

Des infos sur la géographie, le climat, un peu d'histoire, les langues, les religions ainsi que des cartes et bien d'autres choses sur les pays visités...

 
Vie sur Place

Vous voulez tout savoir sur le coût de la vie, les modes d'hébergement, les moyens de transport, de communications, la sécurité, l'argent, la santé, etc... dans les pays visités, avec plein d'exemples de prix ? C'est par ici !

 
Avant le départ

Tout sur les préparatifs de chaque voyage : les budgets, la préparation des itinéraires, les visas, les billets d'avion, les assurances, les vaccins, les trucs à ne pas oublier d'emporter ou de faire, etc etc...

 
  Le voyage

Laos - 4 jours - Les 15, 16, 17 et 18 février 2005


Le plateau des Bolovens


De retour à Paksé, nous choisissons de partir pour quatre jours dans le plateau des Bolovens, en moto. Après avoir laissé nos sacs à dos à l’hôtel (payé pour rien mais bon, vu le prix !), trouvé une moto en bon état et surtout des casques avec une visière, bien étudié notre carte, nous voilà partis pour un périple de plus de 300 km qui va nous conduire aux chutes de Tad Fan, puis à Paksong, à Saravane et à Tad Lo, en suivant la route du café.

Quel sentiment de liberté de choisir la moto plutôt que le bus, de s’arrêter où l’on veut, de visiter des endroits difficilement accessibles aux touristes !
A Tad Fan, nous découvrons une chute d’eau magnifique, un petit coin de paradis où nous pouvons nous baigner sans être dérangés par quiconque, mis à part quelques enfants du coin. Très joueurs, ils se calment toutefois lorsqu’ils découvrent nos guides, peut-être les premiers livres qu’ils aient eu l’occasion de feuilleter.

Mieux vaut avoir de bons yeux pour repérer le chemin !Rebecca profite qu'on soit en rase campagne pour s'essayer à la motoDans ce cadre sauvage, la baignade est sublime
Les chutes sont impressionnantes et superbesQui a dit que le paradis n'existe pas ?Les gamins s'amusent à prendre la psoe
Nos guides les font bien riguolerO'Live en profite pour faire un brin de toilette


Sur le chemin de Paksong, nous contemplons des champs entiers de café et pouvons voir les grains sécher devant les maisons, de même que les feuilles de tabac. Le café de cette région est très réputé et nombreuses y sont les entreprises de commerce équitable exportant dans le monde entier, même en France.

La balade continue au milieu des plantations de caféLe café qui murit ici est très réputéAprès la récolte, les grains sèchent à même le sol devant les maisons ou directement sur la route !
Des feuilles de tabac sèchent sur des treillis en boisCertaines rizières sont sèchesD'autres ont la chance d'être bien irriguées


Après une bonne heure de route, nous arrivons à Paksong, petite ville d’étape sur notre chemin. Nous y trouvons un endroit pour dormir, très très rudimentaire mais il ne faut pas espérer mieux dans cette ville reculée du pays (on a bien fait de se laver sous la chute !) Nous sommes déjà contents d’en avoir trouvé un et retournons manger dans un petit bouiboui local, sous les yeux étonnés des habitants qui y mangent entre amis. C’est plutôt bon et être ici, dans cet endroit incongru loin des zones touristiques, dans cette ambiance laotienne, nous plaît énormément.

Les cultures sur brulis enbrument le cielUn étal de poissons au marché de PaksongUn fruit du dragon, succulent et très pratique pour étancher sa soif
Du tabac acheté directement chez le producteur, qui dit mieux ?Notre chambre à Paksong...... était plus que rudimentaire


Sur le chemin de Saravane, nous croisons de nombreux villages de minorités ethniques. Mais nous ne nous y arrêtons pas car nous ne connaissons pas bien leurs coutumes et avons peur de déranger les habitants. En effet, certains pourraient croire que nous venons voler leur âme en traversant leur village et il est de coutume de se présenter au chef en arrivant. Par respect, nous ne nous arrêtons que dans des villages où n’habitent pas de minorités.

Nous croisons des villages isolés à plusieurs dizaines de kilomètres de la première ville, très pauvres, les gens logeant dans des bicoques rudimentaires, les enfants riant et courant derrière la moto, ou, surpris de voir des touristes, n’osant s’approcher.
Sur 20 km, la route se transforme en piste de sable et il est très difficile d’avancer sans danger en moto. Personne sur la route, seuls quelques enfants, et dire que nous avançons lentement est un euphémisme...

Au fil de la route, on croise de nombreux villages de minorités, loin de tout
Un village
En moto sur ces pistes en terre, on a vite fait de se transformer en peau-rougesOn ressent de grisants sentiments de liberté et d'isolement


Arrivés à Saravane, nous visitons le marché, réputé pour ses victuailles originales (pour nous européens) mais, mis à part quelques brochettes de grenouilles ou œufs de fourmis grillés, nous ne trouvons ni serpents, ni écureuils, ni varans ou caméléons. Tant pis...

A Tad Lo, notre charmant bungalow au coeur de la forêtUn pêcheuse de coquillages
Qu'il est bon de ne rien faireLes chutes sont restées sauvagesLes villages des minorités éthniques sont construits en rond autour de la maison du chef


Nous rejoignons alors la chute de Tad Lo, où nous passerons la nuit, dans un joli bungalow en bois cette fois. Le lendemain, nous découvrons les environs à dos d’éléphant. Nous surprenons des enfants en train de tuer de gros insectes (genre de cigales mais aux bruits très spéciaux) dans les arbres, sûrement pour les manger, des pêcheurs de coquillages et le village d’une minorité bâti en cercle autour de la maison du chef. Ici aussi nous nous sentons bien.

Le cadre est magnifiqueUn petit lézardLes enfants chassent les
La chute Tad LoAttention ! O'Live prend un cours de conduite d'éléphant !Une petite chasseuse laotienne


Le lendemain, nous nous arrêtons vers une autre chute d’eau puis c’est à la nuit tombée que nous effectuons les derniers kilomètres en moto pour terminer cette expédition qui restera un des moments forts de notre voyage... Nous ne regrettons pas d’avoir choisi la moto comme moyen de transport, c’est vraiment un régal de découvrir le pays de cette façon !

Une dernière chute d'eau sur la route du retourLe soleil se couche, il est temps de rentrer sur PakseAprès les pistes de terre rouge...
... on retrouve les routes goudronnéesLe temps est à la récolte de la paille du rizUne pause s'impose pour faire le plein à une
Chaque paysan rassemble une partie de sa récolte au bord de la route...... pour vendre plus facilement sa paille qui servira, entre autres, à recouvrir les toîts de la plupart des maisons de la régionA chaque ethnie son architecture, mais les villages sont toujours aussi simples et superbes


Nous retrouvons la ville de Paksé un peu plus vivante, la fête du têt étant terminée. Mais nous ne nous y attarderons pas, désireux de visiter le centre du pays, en commençant par la capitale du pays, Vientiane.


Posté le 24/12/2006  -  Les commentaires Voir / cacher les commentaires [0]  -  Poster un commentaire Poster un commentaire  -  


Premire tape : Hanoi
tape prcdente : Les îles de Don Khong et Don Khône
tape suivante : Vientiane
Dernire tape : Kanchanaburi et le pont de la rivière Kwai

 

  Photo aléatoire
On quitte déjà la Terre de Feu...

D'Ushuaia à El Calafate
(Argentine)

Lire l'étape

Recherche

 

Dernier Ajout

AMÉRIQUES 2007/2008 : Pérou - Posté le 10/10/2008

Lima et retour en France

Difficile de quitter l'océan et de monter dans le bus qui nous conduit à Lima, la capitale du pays. L'ambiance est à la nostalgie, l'heure du retour approche à grand pas et, si nous nous réjouissons pourtant à l'idée de revoir nos proches, il faut bien admettre que nous n'avons aucune envie de rentrer... Nous regardons les paysages défiler par la fenêtre alors que des émotions contradictoires nous envahissent : la sensation d'avoir vécu pleinement et jusqu'au bout cette aventure, l'envie de pro...

Lire la suite

Livre d'Or

Le 27/06/2017 à 13h05, Clemence a écrit :

"Bonjour,
Je souhaiterai vous joindre sur votre adresse mail mais cela ne fonctionne pas.
Y-a t-il un espoir que je puisse vous poser quelques questions sur votre voyages aux Ameriques via une autre adresse mail? :)

Merci ! "

Lire / Signer le livre d'or

PUBLICITÉ
Site validé par le W3C
© 2017 - La Tête Ailleurs - Tous droits réservés Accueil | Nos voyages | Photos | Infos pays | Avant le départ | Vie sur place | Qui sommes-nous ? | Livre d'or | Plan du site | Liens Site réalisé par CreationClic