La Tête Ailleurs... Le site de nos carnets de voyages, avec plein de photos, de conseils et d'informations pratiques
Les tapes
 
 
Nos voyages : les étapes illustrées de nos voyages, les itinéraires, ...Photos : toutes les photos prises durant nos voyagesInfos Pays : les cartes et plein d'infos sur la géographie, le climat, les langues, les religions, etc..., des pays visitésAvant le départ : plein de conseils sur les prépartifsVie sur place : toutes les informations pratiques et utiles pour quand vous y serezLiens : une série de liens utiles, classés par catégorie
accueil    qui sommes-nous ?   livre d'or   plan du site
 
 

Il y a actuellement 17 visiteurs sur le site !

 
Itinraire du voyage

Carte de l'itinraire

Pour plus d'infos sur notre itinraire lors de ce voyage, cliquez sur la carte

Nos Voyages

Choisissez un de nos voyages pour le vivre avec nous étape par étape, visualiser l'itinéraire, ...

 
Derniers Albums Photos

Les 4 derniers albums publiés sur le site :

Lima et retour en France
Pérou : Lima et retour en France

Paracas et les îles Ballestas
Pérou : Paracas et les îles Ballestas

L'oasis de Huacachina (Ica)
Pérou : L'oasis de Huacachina (Ica)

Nazca et environs
Pérou : Nazca et environs

 Tous les albums

Infos Pays

Des infos sur la géographie, le climat, un peu d'histoire, les langues, les religions ainsi que des cartes et bien d'autres choses sur les pays visités...

 
Vie sur Place

Vous voulez tout savoir sur le coût de la vie, les modes d'hébergement, les moyens de transport, de communications, la sécurité, l'argent, la santé, etc... dans les pays visités, avec plein d'exemples de prix ? C'est par ici !

 
Avant le départ

Tout sur les préparatifs de chaque voyage : les budgets, la préparation des itinéraires, les visas, les billets d'avion, les assurances, les vaccins, les trucs à ne pas oublier d'emporter ou de faire, etc etc...

 
  Le voyage

Prou - 1 jour - Le 07 juillet 2008


Le Machu Picchu


Le Machu Picchu, une image connue mondialement, une visite impossible à manquer (malgré le prix) pour qui voyage au Pérou et s'intéresse à la civilisation inca... Ayant passé la nuit à Aguas Calientes, la "ville" la plus proche du Machu Picchu, et étant donné que nous y dormirons une nuit de plus après la visite, noua avons devant nous toute une journée pour profiter du site. Ce n'est pas indispensable (la visite prend une demi-journée environ) mais préférable pour éviter (un peu seulement) la foule touristique, et nous ne regretterons pas notre choix.

Pourtant nous ne partons pas par le premier bus de 5h30, il parait que le lever du soleil sur le Machu Picchu n'est pas franchement inoubliable. Nous y arrivons donc vers 8h après un court trajet dans l'un des nombreux bus qui assurent continuellement la navette à travers les paysages magnifiques de la jungle (quel changement de climat et de végétation !).

D'emblée, la vue sur cette cité perdue est saisissante... Le cadre, au milieu des montagnes, est réellement splendide et sauvage et les ruines dégagent un charme mystérieux. Nous avions un peu peur, ayant vus tellement de photos avant de partir, d'être quelque peu déçus par le lieu, et bien franchement c'est tout le contraire, bien plus impressionnant qu'on l'imaginait !

Le soleil se lève sur les montagnesLe cadre autour du Machu Picchu est aussi beau que le site lui-même !L'entrée actuelle du site est prometteuse
Première vue sur le Machu Picchu, superbe !


Construite en 1438 par les Incas, cette cité accueillait environ 1800 personnes au temps de son apogée, essentiellement des responsables religieux et administratifs et surtout des agriculteurs qui élaborèrent un système de cultures en terrasse et d'irrigation d'eau très élaboré. En effet, nous sommes ici en pleine jungle (attention les moustiques d'ailleurs, c'est l'invasion !) et la pluie tombe en torrents à certaines époques de l'année.

Les terrasses cultivées, typiques de la civilisation inca
Les maisons des agriculteurs
Au sommet des terrasses cultivées, le Mirador domine et protège le Machu Picchu
Tout au fond à gauche, le mont Machu Picchu qui a donné son nom au site inca
Seuls quelques lamas vivent aujourd'hui sur le site


Nous choisissons de nous joindre à une visite groupée de deux heures, solution intéressante pour profiter des connaissances du guide tout en ayant le reste de la journée pour visiter davantage le site de manière indépendante. Le guide nous conduit ainsi vers les principaux édifices, notamment le quartier des nobles, mais en fait nous en retiendrons surtout la magnifique cérémonie traditionnelle qui nous y accueille, des hommes habillés traditionnellement soufflant dans des conques (gros coquillages). Moment magique que ces sons mystérieux qui résonnent dans ce lieu énigmatique...

Après les terrasses se trouvent les Tombeaux et Palais royauxLe groupe du tombeau royal et de la tour centrale
Une cérémonie traditionnelle inca


Nous découvrons pas à pas cette cité inca dont on ne connait pas exactement le rôle historique. Etait-ce une capitale religieuse ? Un lieu de culte consacré au Dieu Soleil ? Une forteresse pour se protéger de l'invasion des tribus d'Amazonie ? Le dernier refuge des Vierges du Soleil ? Une résidence secondaire des souverains Incas qui vivaient ici avec leur cour ? Difficile à dire même si la dernière hypothèse, lorsque l'on visite le palais royal et le tombeau royal (peut-être le tombeau d'un grand Inca), semble intéressante.

La tour centrale, contruite en forme de fer à cheval
Le temple du Soleil, omniprésent dans les cités incas
Creusé sous la tour centrale, le tombeau royal fut peut-être le tombeau d'un grand Inca
Tout le long de la rue des Fontaines s'écoule une source se jettant dans de petits bassins rituels
On pense que dans ces petits bassins s'effectuaient des ablutions rituelles


Les Incas vivaient ici selon une organisation très ritualisée et symbolique où certains animaux, comme le condor, étaient très importants. Ainsi cet animal représente-t-il le monde des Dieux (alors que le puma représente le monde terrestre et le serpent le monde souterrain, celui des morts) et, dans le quartier des "Prisons", lieu de sacrifice, on distingue nettement un condor dont les ailes se déploient en deux gros rochers alors que la tête, gravée dans une roche plate et tournée vers le soleil levant, est coupée par petit canal destiné à laisser couler le sang qui va ainsi nourrir la Terre-mère.

Au quartier des Prisons, l'architecture est beaucoup plus grossièreLe temple du Condor où s'effectuaient les sacrificesAu centre du temple, une pierre tournée vers le soleil levant rappelle la forme d'un condor


Il y a du monde sur le site, mais la plupart des touristes arrivant en train directement de Cusco vers 11h, il n'y a pas foule non plus ce matin, nous sommes loin des 2000 personnes qui se croisent ici les jours d'affluence et mettent d'ailleurs en danger ce sile puisque selon l'Unesco il ne faudrait pas plus de 800 personnes par jour... Difficile d'accepter que pour le moment et pour longtemps encore certainement, la logique économique prime sur celle de la conservation, avec pour conséquence de mettre en péril un site d'une telle importance.

La place principale et le groupe des Trois Portes devant le Huayna Picchu
Le quartier des Prisons et le groupe des MortiersLe groupe des Mortiers était le quartier industriel du Machu PicchuDerrière ces maisons populaires, on aperçoit bien le célèbre chemin de l'Inca


On en viendrait presque à regretter que ce lieu fut finalement découvert... Car il faillit bien rester secret à jamais, tellement perdu et perché dans la montagne (il fallait des jours pour y parvenir à pied) que Francisco Pizarro, l'envahisseur espagnol qui attaqua Cusco, la capitale Inca, ne découvrit jamais cette cité perdue. Elle fut cependant abandonnée à cette même époque par les Incas qui, ayant appris l'arrivéee des Espagnols non loin, craignèrent une attaque et s'enfuirent en laissant derrière eux cette ville qui restera abandonnée durant trois siècles. Ce n'est qu'en 1911 (alors que la présence d'une cité secrète était connue et recherchée depuis longtemps) qu'un archéologue découvrit le Machu Picchu. Quelle surprise ce fut pour lui de constater qu'un couple d'Indiens vivant des cultures en terrasses habitait pourtant ici !

Typiquement inca et afin de résister aux tremblements de terre, les portes incas étaient toujours pyramidales
Ce sont ces ''mortiers'' qui firent dire à Bingham, le découvreur du site, que c'était un quartier domestique et artisanal


Les Incas ne vécurent donc ici que l'espace d'un siècle environ. Ils respectaient alors un mode de vie très ritualisé, tout s'organisant autour du cycle des astres, des observations rigoureuses du ciel depuis l'lntihuatana ("lieu où l'on attache le soleil"), en fait un observatoire astronomique (contenant un superbe calendrier solaire) leur permettant, pense-t-on, de connaitre avec précision les dates des solstices et ainsi d'organiser chaque année, à date fixe, des cérémonies rituelles en l'honneur du Dieu Soleil. La religion et notamment les hommages et sacrifices dédiés aux Dieux, de même que la momification, étaient ainsi des pratiques essentielles pour les Incas.

Des terrasses cultivées entouraient tout le site
L'Intihuatana, l'observatoire astronomique, est le lieu le plus élevé et le plus mystérieux de la ville
Le temple des Trois Fenêtres
Le Mirador et le mont Machu Picchu dominent la Place Sacrée et la maison du Prêtre
Cette pierre aux formes bizarres est un calendrier solaire inca !


Le site, malgré le tremblement de terre qui endommagea certaines ruines en août 2007, est magnifiquement conservé, c'est un régal d'arpenter ces édifices si riches culturellement ! Une fois de plus nous restons admiratifs devant l'architecture inca si précise et compliquée, certaines pierres comptant pas moins de 22 et même 32 angles !!!

Dans les quartiers nobles et religieux, l'architecture est beaucoup plus travailléeA l'instar des portes, les fenêtres et les niches possèdent aussi cette forme trapézoïdale typiqueLe tremblement de terre d'août 2007 a laissé des traces bien visibles


Deux heures avec un guide et le reste de la journée pour arpenter davantage le site, c'est l'idéal pour profiter pleinement de ce lieu magique... Nous aurions pu grimper également au sommet du Wayna Picchu ce matin (seules les 450 premières personnes à s'inscrire chaque jour peuvent y accéder) pour avoir une vue du site d'en haut, mais le climat est moite et étouffant et nous préférons nous attarder parmi les ruines et surtout au mirador d'où la vue sur le site est simplement inoubliable !!! Nous y restons longuemment, conscient d'être sans nul doute assis à contempler l'un des sites les plus grandioses au monde... Moment indescriptible, alors laissons parler les photos...

La plus belle et la plus connue des vues sur le Machu Picchu
Le Machu Picchu, un site réellement superbeCa méritait bien une petite photo-souvenir !


La journée touche à sa fin, nous en avons pris plein les yeux et, non sans nous retourner 100 fois pour une dernière vue magique, redescendons lentement vers les bus. En chemin, nous croisons quelques lamas, peu nombreux en vérité. En fait presque tous leurs compagnons, amenés depuis l'Altiplano (à plus de 4000m d'altitude), sont morts car ils n'ont pas supporté l'herbe trop tendre à "seulement" 2500m ! Leurs dents se sont déchaussées et ils ont attrapé différentes maladies, tout ça pour permettre aux touristes de prendre une photo... pas très naturelle en fait...

Un très joli petit colibriL'Intihuatana vu du Mirador


Des images plein la tête, un rêve de plus de concrétisé, une journée parmi les plus inoubliables de ce voyage... A dix jours du retour, à découvrir encore des sites indescriptibles comme celui-ci, on peut vous dire qu'on aime plus que jamais voyager !


Posté le 14/07/2008  -  Voir / cacher les commentaires Voir / cacher les commentaires [1]  -  Poster un commentaire Poster un commentaire  -  


Premire tape : Escale a New-York
tape prcdente : La Vallée Sacrée des Incas
tape suivante : Blocus à Ollantaytambo
Dernire tape : Lima et retour en France

 

  Photo aléatoire
Beaucoup de femmes des villages environnants viennent ici vendre leurs textiles

Le lac Atitlán
(Guatemala)

Lire l'étape

Recherche

 

Dernier Ajout

AMÉRIQUES 2007/2008 : Pérou - Posté le 10/10/2008

Lima et retour en France

Difficile de quitter l'océan et de monter dans le bus qui nous conduit à Lima, la capitale du pays. L'ambiance est à la nostalgie, l'heure du retour approche à grand pas et, si nous nous réjouissons pourtant à l'idée de revoir nos proches, il faut bien admettre que nous n'avons aucune envie de rentrer... Nous regardons les paysages défiler par la fenêtre alors que des émotions contradictoires nous envahissent : la sensation d'avoir vécu pleinement et jusqu'au bout cette aventure, l'envie de pro...

Lire la suite

Livre d'Or

Le 27/06/2017 à 13h05, Clemence a écrit :

"Bonjour,
Je souhaiterai vous joindre sur votre adresse mail mais cela ne fonctionne pas.
Y-a t-il un espoir que je puisse vous poser quelques questions sur votre voyages aux Ameriques via une autre adresse mail? :)

Merci ! "

Lire / Signer le livre d'or

PUBLICITÉ
Site validé par le W3C
© 2017 - La Tête Ailleurs - Tous droits réservés Accueil | Nos voyages | Photos | Infos pays | Avant le départ | Vie sur place | Qui sommes-nous ? | Livre d'or | Plan du site | Liens Site réalisé par CreationClic