La Tête Ailleurs... Le site de nos carnets de voyages, avec plein de photos, de conseils et d'informations pratiques
Les tapes
 
 
Nos voyages : les étapes illustrées de nos voyages, les itinéraires, ...Photos : toutes les photos prises durant nos voyagesInfos Pays : les cartes et plein d'infos sur la géographie, le climat, les langues, les religions, etc..., des pays visitésAvant le départ : plein de conseils sur les prépartifsVie sur place : toutes les informations pratiques et utiles pour quand vous y serezLiens : une série de liens utiles, classés par catégorie
accueil    qui sommes-nous ?   livre d'or   plan du site
 
 

Il y a actuellement 31 visiteurs sur le site !

 
Itinraire du voyage

Carte de l'itinraire

Pour plus d'infos sur notre itinraire lors de ce voyage, cliquez sur la carte

Nos Voyages

Choisissez un de nos voyages pour le vivre avec nous étape par étape, visualiser l'itinéraire, ...

 
Derniers Albums Photos

Les 4 derniers albums publiés sur le site :

Lima et retour en France
Pérou : Lima et retour en France

Paracas et les îles Ballestas
Pérou : Paracas et les îles Ballestas

L'oasis de Huacachina (Ica)
Pérou : L'oasis de Huacachina (Ica)

Nazca et environs
Pérou : Nazca et environs

 Tous les albums

Infos Pays

Des infos sur la géographie, le climat, un peu d'histoire, les langues, les religions ainsi que des cartes et bien d'autres choses sur les pays visités...

 
Vie sur Place

Vous voulez tout savoir sur le coût de la vie, les modes d'hébergement, les moyens de transport, de communications, la sécurité, l'argent, la santé, etc... dans les pays visités, avec plein d'exemples de prix ? C'est par ici !

 
Avant le départ

Tout sur les préparatifs de chaque voyage : les budgets, la préparation des itinéraires, les visas, les billets d'avion, les assurances, les vaccins, les trucs à ne pas oublier d'emporter ou de faire, etc etc...

 
  Le voyage

Argentine - 4 jours - Du 10 au 13 mai 2008


La Rioja, Talampaya et la vallée de la Lune


Réveil bien difficile, il faut dire que nous avons bien fait honneur aux vins de Mendoza hier... Les gens de l'hôtel nous tirent du lit, il paraît qu'il est tard... En fait, nous avons changé d'heure sans le savoir et nous aurions dû libérer la chambre depuis un moment déjà, oups... Ces changements d'heure sans arrêt, c'est à n'y rien comprendre ! Heureusement, nos hôtes sont super sympas, ça les fait marrer de nous voir complètement déphasés et ils nous ont même gardé notre petit déjeûner malgré l'heure tardive, on aime bien les Argentins !

Retour à la gare routière, le bus pour La Rioja a presque deux heures de retard et c'est à 22h passé, après plus de 8h de trajet, que nous arriverons là-bas. Le lendemain, nous cherchons une agence pour visiter les parcs de Talampaya et de la vallée de la Lune, mais c'est dimanche et toutes sont fermées. Bon, obligés de passer un jour calme à La Rioja, ville étudiante pas désagréable mais pas incontournable non plus. Le lendemain, on s'aperçoit qu'il y a peu de touristes ici, hors les excursions sont beaucoup moins chères si nous sommes plus de deux. Nous attendons 20h pour refaire le tour des agences et en trouvons enfin une où d'autres touristes se sont inscrits, ouf ! Mais même ainsi, la visite de ces parcs revient chère.

Mardi matin, enfin, c'est parti... Avec nous, un couple de Français avec qui on accrochera bien et un jeune guide bourré d'humour, une super ambiance pour une chouette journée... Les distances sont énormes, il faut compter plus de deux heures de route pour atteindre le parc d'Ischigualasto, appelé aussi Vallée de la Lune. Là, nous suivons en 4x4 (avec d'autres minibus et voitures) les gardes du parc pour une visite de 40 km qui comprendra cinq arrêts. Pour commencer, des roches contenant des fossiles de plus de 50 millions d'années !

Premier arrêt au parc provincial Ischigualasto
Dans la roche se lisent 50 millions d'années...... raison pour laquelle le parc a été classé par l'Unesco au patrimoine naturel de l'Humanité Des fossiles de feuilles sont bien visibles


Plusieurs kilomètres plus loin, nous comprenons pourquoi le parc est surnommé vallée de la Lune !

Le parc est également appelé vallée de la LuneIschigualasto signifie Paysages lunaires, effectivement !
La vallée en elle-même...


Ischigualasto, "Terre sans vie" en quechua, effectivement... Les paysages, vallonés, prennent des couleurs et des formes étranges, on se croirait partout sauf sur terre. Tout est très sec, difficile d'imaginer qu'il y a 200 millions d'années la végétation était luxuriante et que les dinosaures vivaient ici par centaines. En fait, c'est la formation des Andes et le changement climatique qui ont tout pétrifié, fossilisant animaux, plantes, arbres...

Nous voici au troisième arrêt de la visite guidéeDes paysages désertiques surprenants...Les roches prennent des formes abracadabrantes
Des arbres au troncs vertsLe ''Sphinx'' semble vouloir jouer à la balleMais comment tient-il ?


Un désert gris, des arbres aux troncs de couleur vertes, des roches qui tiennent en équilibre on ne sait comment, ce lieu est surréaliste !

Difficile d'imaginer que la vie grouillait il y a 200 millions d'années...... tant les lieux sont aujourd'hui désertiques.
A nous d'imaginer des formesUn équilibre qui semble bien précaire...


Lors du troisième arrêt, nous nous approchons de petites pierres rondes d'une forme parfaite, plus petites que nous ne les imaginions en regardant des photos sur le net. Par contre, impossible de vous expliquer leur origine, on a pas tout compris aux explications en espagnol du guide vu sa vitesse d'élocution (et on ne les a pas franchement écoutées non plus !)...

La vallée de la Lune est surtout réputée pour ces ''boules'' rocheuses surprenantes
En fait elles sont bien plus petites que nous imaginions.


Puis les paysages changent, les cactus apparaîssent alors que nous laissons la vallée proprement dîte derrière nous. Le parc est grand et varié, il faut presque trois heures pour le visiter, et encore, bien peu d'endroits sont accessibles aux touristes.

Sur la route du quatrième arrêtLes paysages sont déjà tout autres
Même en hiver, il fait plus de 20 degrés ici.Des formes surréalistes


Ces paysages nous rappelent quelques lieux de l'Ouest américain. Dommage que la visite soit aussi balisée, c'est un peu désagréable de devoir suivre sans cesse le guide, on aurait bien envie d'un peu plus de libreté... Mais c'est aussi l'occasion de rencontrer d'autres gens sympas, notamment un couple de Belges qui sont partis quasimment en même temps que nous d'Europe et ont effectué à peu près le même trajet, l'Alaska et le Canada en moins. Bien sympa de se croiser par hasard et d'échanger sur nos expériences ! Mais ils ont bien plus de courage que nous, ayant traversé tout l'Ouest des Etats-Unis en tandem, chapeau !

De plus en plus précaire comme équilibre !
Le ''Champignon''Cinquième et dernier arrêt...La Barranca Colorada


Déjà presque trois heures de visite et un dernier arrêt dans ce parc que nous préfèrerons largement à celui de Talampaya. Un guanaco disparaît promptement lorsqu'il nous aperçoit...

Fin des 40 km de piste parmi ces paysages superbesDes guanacos vivent dans le parc


La visite se termine au petit musée qui rassemble des fossiles de dinosaures trouvés ici, fossiles parmi les plus vieux du monde qui sont l'objet d'études de nombreux paléontogues.

Le musée rassemble les fossiles de dinosaures trouvés iciCes fossiles sont parmi les plus vieux du mondeCertains ont plus de 200 millions d'années


Mais les distances sont immenses, pas le temps de trainer, il est temps de prendre la route du parc de Talampaya, route qui traverse des régions complètement désertiques. Pas un village, pas une maison, rien pendant des dizaines de kilomètres mis à part des paysages de roches colorées et de déserts surmontés de sommets dépassant les 6000m d'altitude...

Une montagne qui culmine à plus de 6250m !


Nous avalons rapidement un sandwich puis grimpons dans le pick-up des gardes du parc pour une visite organisée d'environ deux heures. Impossible d'y couper, et ce côté excursion est un peu pénible car nous sommes plus de 20 dans le bus. M'enfin... Les paysages tranchent avec ceux de la vallée de la Lune, fini le désert gris, voici des falaises et des formations rocheuses d'une couleur très rouge qui donnent bientôt naissance au canyon de Talampaya.

Arrivée au parc de TalampayaC'est parti pour une visite dans le pick-up du parcUn canyon aux parois gigantesques...


Les Indiens ont laissé des traces de leur passage ici en dessinant des centaines de pétroglyphes et en creusant des trous dans la roche, trous qui leur servaient à piler les aliments.

Pétroglyphes d'une autre époque
Les Mortenos, trous creusés par les Indiens pour piler


Les parois du canyon sont gigantesques, rien de tel qu'un bus ou un homme à côté pour se rendre compte de leur taille !

L'intérieur du canyon de TalampayaQuelques gauchos, symboles de l'Argentine


Puis les roches prennent des formes abracadabrantes, se transformant par exemple en un immense ascenseur, pas besoin de beaucoup d'imagination pour le distinguer.

ImmensitéUn lieu surnommé


Des pierres aux formes évocatrices, qui nous invitent à laisser libre cours à notre inventivité et à y distinguer des objets, personnages ou animaux variés...

Et voici la Cathédrale !Impressionnant vu du dessous !
Pour avoir une idée de la taille


Pourquoi pas une cathédrale effectivement comme le suggère le garde du parc...

La Cathédrale de Talampaya


Ou une Tortue, un Totem, une Tour, l'imagination n'a plus de limite dans ce parc où la nature se fait artiste...

La ''Tour'' et le ''Totem''La ''Tortue''


La visite se termine alors que l'après-midi est bien avancé. Nous avons passé une journée sympa ici, tant par la beauté des paysages que par les échanges avec les personnes que nous avons rencontré. Mais il est temps déjà de se quitter (non sans une dernière blague de notre guide qui nous a préparé une surprise en faisant diffuser nos noms sur une radio locale !), notre bus pour Salta part vers 21h, en route pour 10h de trajet de nuit. Heureusement que les bus argentins sont confortables, nous sommes bien fatigués après cette longue journée (excursion de 7h du matin à 20 h !).


Posté le 15/05/2008  -  Voir / cacher les commentaires Voir / cacher les commentaires [1]  -  Poster un commentaire Poster un commentaire  -  


Premire tape : Escale a New-York
tape prcdente : La route 7 de Santiago (Chili) à Mendoza (Argentine)
tape suivante : Salta
Dernire tape : Lima et retour en France

 

  Photo aléatoire

Santa Elena et environs
(Costa Rica)

Lire l'étape

Recherche

 

Dernier Ajout

AMÉRIQUES 2007/2008 : Pérou - Posté le 10/10/2008

Lima et retour en France

Difficile de quitter l'océan et de monter dans le bus qui nous conduit à Lima, la capitale du pays. L'ambiance est à la nostalgie, l'heure du retour approche à grand pas et, si nous nous réjouissons pourtant à l'idée de revoir nos proches, il faut bien admettre que nous n'avons aucune envie de rentrer... Nous regardons les paysages défiler par la fenêtre alors que des émotions contradictoires nous envahissent : la sensation d'avoir vécu pleinement et jusqu'au bout cette aventure, l'envie de pro...

Lire la suite

Livre d'Or

Le 27/06/2017 à 13h05, Clemence a écrit :

"Bonjour,
Je souhaiterai vous joindre sur votre adresse mail mais cela ne fonctionne pas.
Y-a t-il un espoir que je puisse vous poser quelques questions sur votre voyages aux Ameriques via une autre adresse mail? :)

Merci ! "

Lire / Signer le livre d'or

PUBLICITÉ
Site validé par le W3C
© 2017 - La Tête Ailleurs - Tous droits réservés Accueil | Nos voyages | Photos | Infos pays | Avant le départ | Vie sur place | Qui sommes-nous ? | Livre d'or | Plan du site | Liens Site réalisé par CreationClic