La Tête Ailleurs... Le site de nos carnets de voyages, avec plein de photos, de conseils et d'informations pratiques
Les tapes
 
 
Nos voyages : les étapes illustrées de nos voyages, les itinéraires, ...Photos : toutes les photos prises durant nos voyagesInfos Pays : les cartes et plein d'infos sur la géographie, le climat, les langues, les religions, etc..., des pays visitésAvant le départ : plein de conseils sur les prépartifsVie sur place : toutes les informations pratiques et utiles pour quand vous y serezLiens : une série de liens utiles, classés par catégorie
accueil    qui sommes-nous ?   livre d'or   plan du site
 
 

Il y a actuellement 26 visiteurs sur le site !

 
Itinraire du voyage

Carte de l'itinraire

Pour plus d'infos sur notre itinraire lors de ce voyage, cliquez sur la carte

Nos Voyages

Choisissez un de nos voyages pour le vivre avec nous étape par étape, visualiser l'itinéraire, ...

 
Derniers Albums Photos

Les 4 derniers albums publiés sur le site :

Lima et retour en France
Pérou : Lima et retour en France

Paracas et les îles Ballestas
Pérou : Paracas et les îles Ballestas

L'oasis de Huacachina (Ica)
Pérou : L'oasis de Huacachina (Ica)

Nazca et environs
Pérou : Nazca et environs

 Tous les albums

Infos Pays

Des infos sur la géographie, le climat, un peu d'histoire, les langues, les religions ainsi que des cartes et bien d'autres choses sur les pays visités...

 
Vie sur Place

Vous voulez tout savoir sur le coût de la vie, les modes d'hébergement, les moyens de transport, de communications, la sécurité, l'argent, la santé, etc... dans les pays visités, avec plein d'exemples de prix ? C'est par ici !

 
Avant le départ

Tout sur les préparatifs de chaque voyage : les budgets, la préparation des itinéraires, les visas, les billets d'avion, les assurances, les vaccins, les trucs à ne pas oublier d'emporter ou de faire, etc etc...

 
  Le voyage

Chili - 4 jours - Du 21 au 24 avril 2008


La vallée del Elqui et La Serena


Après une nuit à Santiago (que nous visiterons plus tard), nous prenons un bus pour La Serena, ville située 470 km plus au nord. C'est parti pour sept heures de route à travers des paysages très secs de collines ponctuées de miliers de cactus d'un côté, et la mer de l'autre. Nous croisons très peu de villes et le temps gris rend les paysages vite lassants.

Voici enfin La Serena, ville étudiante et dynamique. Nous passons une grande partie de la journée du lendemain à fouiner au marché artisanal qui rassemble plein de beaux objets (vases en céramique, instruments de musique traditionnels...) et habits en laine de lama provenant du nord du pays.

Mais ce sont surtout les environs de la ville qui nous intéressent et nous louons une voiture (vraiment le plus sympa pour profiter des paysages), direction la vallée del Elqui. Celle-ci suit le cours du rio Elqui, et nous ne pensions pas que l'endroit (ni même le pays d'ailleurs !) était aussi sec. Des cactus à perte de vue, de la terre très sèche, mais heureusement aussi un peu d'eau, notamment un lac crée par un immense barrage.

Le barrage situé peu avant VicuñaPremière vue sur la vallée del ElquiUn lac artificiel pour atténuer la sécheresse
Des cactus et encore des cactus !Et en voici encore...


Une vallée où il fait presque toujours beau... Ici presque 300 nuits par an sont dégagées, la pollution lumineuse est absente et l'atmosphère sèche et transparente. Ces conditions exceptionnelles ont favorisé l'installation dans le nord du Chili des plus grands observatoires astronomiques internationaux, tous isolés et perchés à plus de 2000 mètres d'altitude. Nous tentons d'approcher celui que nous distinguons le mieux, le Cerro Tololo, mais l'entrée est bloquée dès le bas de la montagne. Les visites touristiques ne sont autorisées que le dernier samedi du mois (pas de chance, nous serons partis) et seulement en journée car toutes les nuits sont réservées aux astronomes. Tant pis...

Plusieurs observatoires astronomiques sont perchés à plus de 2500m d'altitudeLe climat est idéal, plus de 300 nuits par an sont dégagées.


Après une heure de route nous arrivons à Vicuña, petite ville plus que calme, pas désagréable mais où il n'y a pas grand chose à voir.

La petite ville de VicuñaCette bourgade est plus que calme !La Torre Bauer de Vicuña


A quelques kilomètres de la ville se trouve l'observatoire Cerro Mamalluca, petit observatoire touristique permettant des visites nocturnes (le seul). Bien sûr, le matéreil n'a rien à voir avec celui des grands observatoires de recherche car celui-ci est exclusivement destiné aux touristes, cependant l'initiative est sympa. Nous irons ce soir mais comme nous avons également envie de voir le lieu de jour, nous empruntons la route plus que défoncée qui y mène. Les paysages sont très beaux : montagnes aux roches prenant des teintes jaunes ou roses, cactus par miliers, ciel pur et observatoires dominant les montagnes...

Le top pour visiter cette vallée, c'est la voiture.Nous sommes seuls sur la route qui mène à l'observatoire MamallucaQue c'est sec !
Une route superbe à découvrir de jour avant de se rendre à l'observatoire la nuitVue à proximité de l'observatoire Mamalluca


Le Cerro Mamalluca en lui-même est plutôt petit et moins isolé et haut perché que les autres, mais l'endroit est génial pour un pique-nique.

L'observatoire astronomique Cerro Tololo domine montagnes et cactusLes visites n'y sont autorisées que rarement et en journéeL'observatoire touristique Cerro Mamalluca


Du soleil et de la chaleur, on apprécie après les jours de pluie et le froid en Patagonie ! Sur le chemin de Pisco Elqui (petit village à une heure de route de Vicuña), les vignes se font plus nombreuses encore, situées parfois sur le flanc même des montagnes, à côté des cactus. Nous avons bien du mal à comprendre pourquoi ce lieu, qui nous semble très aride, a été choisi pour ces cultures. Mais apparemment ça pousse et il paraît même qu'on produit ici le meilleur Pisco (alcool national à base de raison) du pays !

Demi-tour vers VicuñaVue sur VicuñaLes terres fertiles sont favorables aux cultures des vignes
Quand la sécheresse côtoie la verdure...Ces vignes produisent, paraît-il, le meilleur Pisco du pays...Difficile d'imaginer comment elles poussent malgré la sécheresse !


Les villages, aux maisons colorés, sont rares et de plus en plus minuscules.

La vallée compte quelques rares villages...... minuscules et colorés.C'est sûr, le soleil est présent ici !


Le rio Elqui semble bien petit pour irriguer toutes ces vignes, heureusement que les terres sont très fertiles ici !

Le río Elqui alimente toute la vallée


Nous atteignons Pisco Elqui, tout petit hameau situé au fond de la vallée, dernière étape avant de rebrousser chemin. La lumière est déjà absente, trop tard pour les photos de ce village coloré lui aussi. Allez, demi-tour dans cette vallée surprenante où il est sympa de passer une journée en voiture (mais franchement, plus longtemps ou sans voiture on doit commencer à s'ennuyer, il n'y a pas grand chose à faire).

Les vignes grignottent la place aux cactus...... et mettent de la couleur dans cette belle vallée.Paysages sur la route de Pisco Elqui
Une vallée aux paysages bien surprenants


20h, nous rejoignons d'autre touristes à Vicuna et montons ensemble, dans la nuit noire, jusqu'à l'observatoire Cerro Mamalluca. Là, dans un télescope de 30cm situé dans une coupole, nous observons Mars, Saturne et Titan et plusieurs étoiles qui prennent des couleurs différentes selon la chaleur qu'elles dégagent. Vraiment sympa !
Le guide nous parle aussi des grands télescopes et notamment du Very Large Telescope que contient l'Observatoire Cerro Paranal situé plus au nord du Chili. Ce télescope, résultat de quinze années de recherche scientifique, contient un ordinateur qui combine les images recueillies sur 4 miroirs géants (8,2 mètres de diamètre) et donne ainsi une image très précise, permettant par exemple d'observer des astres brillants à peine ou un homme qui marcherait sur la lune !

A notre tour d'observer la lune... Certes, le télescope n'a rien à voir mais c'est déjà terrible et on distingue nettement les cratères !

Visite nocturne à l'observatoire astronomique Cerro Mamalluca, à ne pas rater !!!


Ce tour est vraiment génial, on observe les différentes couleurs des étoiles, des nébuleuses, Alpha du Centaure (l'étoile la plus près de nous, qui se voit seulement de l'hémisphère sud), la croix du sud qui permet de se repérer... C'est vraiment une expérience à vivre d'observer le ciel depuis l'autre hémisphère, les constellations n'étant pas du tout les mêmes. Ainsi, il nous faudra attendre le Pérou pour retrouver Cassiopée, et la France pour la Grande Ourse !

Après deux heures de visite passionnantes, nous rentrons à La Serena plein d'étoiles dans la tête et contents de cette journée, même si nous galèrons quelque peu pour trouver une place où laisser la voiture cette nuit, dans ce pays où les parcmètres n'existent pas (ce sont des hommes qui surveillent chaque voiture et à qui il faut payer, mais rien ne nous étonne plus après avoir vu des hommes tenant toute le journée des pancartes publicitaires et d'autres payés pour ranger vos courses au supermarché !).


Le lendemain, nous ramenons la voiture et marchons jusqu'à la mer, froide en cette saison, puis la journée se passe tranquillement entre internet et lecture.


Posté le 02/05/2008  -  Les commentaires Voir / cacher les commentaires [0]  -  Poster un commentaire Poster un commentaire  -  


Premire tape : Escale a New-York
tape prcdente : Le parc Torres del Paine et environs
tape suivante : La réserve nationale Pingüino de Humboldt
Dernire tape : Lima et retour en France

 

  Photo aléatoire
... mais près des cactus !

La réserve nationale Pingüino de Humboldt
(Chili)

Lire l'étape

Recherche

 

Dernier Ajout

AMÉRIQUES 2007/2008 : Pérou - Posté le 10/10/2008

Lima et retour en France

Difficile de quitter l'océan et de monter dans le bus qui nous conduit à Lima, la capitale du pays. L'ambiance est à la nostalgie, l'heure du retour approche à grand pas et, si nous nous réjouissons pourtant à l'idée de revoir nos proches, il faut bien admettre que nous n'avons aucune envie de rentrer... Nous regardons les paysages défiler par la fenêtre alors que des émotions contradictoires nous envahissent : la sensation d'avoir vécu pleinement et jusqu'au bout cette aventure, l'envie de pro...

Lire la suite

Livre d'Or

Le 27/06/2017 à 13h05, Clemence a écrit :

"Bonjour,
Je souhaiterai vous joindre sur votre adresse mail mais cela ne fonctionne pas.
Y-a t-il un espoir que je puisse vous poser quelques questions sur votre voyages aux Ameriques via une autre adresse mail? :)

Merci ! "

Lire / Signer le livre d'or

PUBLICITÉ
Site validé par le W3C
© 2017 - La Tête Ailleurs - Tous droits réservés Accueil | Nos voyages | Photos | Infos pays | Avant le départ | Vie sur place | Qui sommes-nous ? | Livre d'or | Plan du site | Liens Site réalisé par CreationClic