La Tête Ailleurs... Le site de nos carnets de voyages, avec plein de photos, de conseils et d'informations pratiques
Les tapes
 
 
Nos voyages : les étapes illustrées de nos voyages, les itinéraires, ...Photos : toutes les photos prises durant nos voyagesInfos Pays : les cartes et plein d'infos sur la géographie, le climat, les langues, les religions, etc..., des pays visitésAvant le départ : plein de conseils sur les prépartifsVie sur place : toutes les informations pratiques et utiles pour quand vous y serezLiens : une série de liens utiles, classés par catégorie
accueil    qui sommes-nous ?   livre d'or   plan du site
 
 

Il y a actuellement 25 visiteurs sur le site !

 
Itinraire du voyage

Carte de l'itinraire

Pour plus d'infos sur notre itinraire lors de ce voyage, cliquez sur la carte

Nos Voyages

Choisissez un de nos voyages pour le vivre avec nous étape par étape, visualiser l'itinéraire, ...

 
Derniers Albums Photos

Les 4 derniers albums publiés sur le site :

Lima et retour en France
Pérou : Lima et retour en France

Paracas et les îles Ballestas
Pérou : Paracas et les îles Ballestas

L'oasis de Huacachina (Ica)
Pérou : L'oasis de Huacachina (Ica)

Nazca et environs
Pérou : Nazca et environs

 Tous les albums

Infos Pays

Des infos sur la géographie, le climat, un peu d'histoire, les langues, les religions ainsi que des cartes et bien d'autres choses sur les pays visités...

 
Vie sur Place

Vous voulez tout savoir sur le coût de la vie, les modes d'hébergement, les moyens de transport, de communications, la sécurité, l'argent, la santé, etc... dans les pays visités, avec plein d'exemples de prix ? C'est par ici !

 
Avant le départ

Tout sur les préparatifs de chaque voyage : les budgets, la préparation des itinéraires, les visas, les billets d'avion, les assurances, les vaccins, les trucs à ne pas oublier d'emporter ou de faire, etc etc...

 
  Le voyage

Argentine - 2 jours - Les 10 et 11 avril 2008


D'Ushuaia à El Calafate


La ville d'Ushuaia sommeille, tout est noir et silencieux à 5h30 du matin alors que nous attendons déjà l'unique bus journalier qui se rend à Río Gallegos, la capitale de la région de Santa Cruz, étape obligatoire sur la route d'El Calafate. On se rendort dans ce bus presque vide jusqu'à ce que la lumière du jour nous réveille vers 8h30. Avec elle se dessinent progressivement les paysages de l'île de la Terre de Feu, cette contrée encore presque vierge de toute invasion humaine.

C'est parti pour deux jours de bus à travers l'ile de la Terre de Feu !Paysages vierges et désoles à perte de vue...


Une unique voie mène en 12h à Río Gallegos. Certes, nous aurions pu prendre l'avion et être dès hier soir à El Calafate (à 1h30 de vol) mais le bus a pour avantage de nous faire traverser des paysages révelant le vrai visage de l'île et pas seulement les proches environs des différentes étapes.

Après avoir longé la côte, la route traverse de vastes plaines de steppes désertiques (dans les tons marons/oranges) ponctuées de buissons et touffes d'herbe, d'où émergent parfois montagnes et collines. Immensité où se dessinent quelques étangs près desquels se rassembent de nombreux oiseaux et de rares flamands roses dont la couleur tranche parmi ces paysages désolés.

De rares flamands roses s'abreuvent aux étangs


Dès que nous passons la frontière chiliennne (les deux tiers de l'île se situant dans ce pays) la route cède la place à une piste caillouteuse et les premiers guanacos (espèce de lama) apparaîssent.

Rien... à part quelques camions sur la routeNous approchons du ChiliLa frontière chilienne, pays sur lequel se situent les deux tiers de l'île de la Terre de Feu


Certains pourraient trouver ces paysages lassants et c'est vrai que ces vastes étendues poussent à la nostalgie, voire au recueillement. Ainsi que le décrivait Blaise Cendrars : "il n'y a plus que la Patagonie qui convienne à mon immense tristesse...". Mélancolie, réflexion et isolement, impression de vide, de solitude, mais jamais d'ennui. Enfin nous mettons des images sur cette contrée du monde tant de fois rêvée avant ce voyage, l'une des destinations que nous attendions le plus et paradoxalement avec le plus d'incertitude quant à ce que nous allions y découvrir. Et c'est bien plus beau que ce que nous avions esperé !

Les premiers guanacos (espèce de lama) !


Scotchés à la vitre, la journée passe ainsi à rêvasser, penser, suivre la course des quelques lamas et guetter les flamands roses tout en traversant doucement l'île de la Terre de Feu, archipel habité seulement par quelques rares estancias, ces ranchs isolés qui s'étendent sur des milliers d'hectares où paissent des centaines de moutons.

Une estancia et ses milliers de moutons
Les quelques estancias de la Terre de Feu sont isolées de tout...Les moutons sont rois ici !Un gaucho à cheval rassemble les troupeaux


Puis voici le détroit de Magellan, mer de conquérants, endroit mythique s'il en est : la Terre de Feu prend fin ici... Le bus monte sur le ferry et nous sur le pont, pour quelques instants de liberté totale... Debouts sur le pont, le visage battu par les vents cinglants, nous nous accrochons pour ne pas tanguer, contemplant cette mer déchainée en sachant que nous retiendrons ce moment synonyme d'aventure et de liberté, instants parmi les plus simples du voyage mais aussi les plus poignants, le vrai sens de la découverte...

On quitte déjà la Terre de Feu...Difficile de croire qu'on va traverser le mythique détroit de Magellan !Le détroit de Magellan sépare l'île de la Terre de Feu du reste du continent
C'est parti pour la traversée...... sur ce ferry qui semble d'une autre époque !Et la mer est ici aussi déchainée qu'on aurait pû le penser !


La revoilà, cette Argentine quittée l'espace de quelques heures, et bientôt nous parvenons à Río Gallegos. La plupat des voyageurs repartent pour El Calafate quelques heures plus tard (pour arriver à 1h du matin !) mais nous avons envie de nous reposer et surtout de faire la route de jour pour profiter des paysages, ainsi passons nous la nuit ici.

Le lendemain matin le soleil brille et c'est reparti pour 4h de spectacle à travers les vitres du bus. Les paysages se suivent et se resemblent, toujours aussi vierges et nous y découvrons avec plaisir des guanacos et aussi quelques nandous (sorte de petites autruches) ! Les teintes du ciel sont étranges, passant en un instant d'un noir menaçant au bleu le plus pur, et tout devient magique au moindre rayon de soleil. Le temps change en un éclair ici, dans ces terres où tout est imprévisible et puissant.

Retour en Argentine pour quelques temps encore
Les nandous (petites autruches) nous accompagnent durant le trajetBientôt apparaîssent les premières montagnes enneigées...


Bientôt la neige recouvre les prairies, les moutons broûtent entre les tâches blanches, le ciel se fait pastel et en arrière plan de ces plaines immensément vides apparaît la blancheur des premiers glaciers.

La neige recouvre tout sur quelques kilomètresLa neige recouvre tout sur quelques kilomètresY'a-t-il encore un peu d'herbe verte pour les moutons?


Approchant d'El Calafate, la route redescent. La neige disparait, les paysages redeviennent désertiques. Les champs d'herbe sèche à perte de vue nourissent moutons et guanacos. On adore voir ces lamas, animaux que nous devrions croiser souvent dans la suite de notre voyage !

Les lamas se font plus nombreux par iciOn adore ces animaux, nombreux ici


Puis, alors que nous approchons à grands pas d'El Calafate apparaît le lago Argentino, immense lac d'une couleur bleue splendide. On a rarement vu des paysages faisant naître en nous une telle foule de sentiments et d'émotions sur lesquels il est bien difficile de mettre des mots !

Première vue sur le lago Argentino La couleur du lac Argentino laisse rêveur...Ces paysages nous promettent déjà une belle étape !


Nous voici arrivés à El Calafate. Le voyage prend fin ici pour quelques jours, ou plutôt tout débute ici puisque les excursions vers les glaciers que nous programmons pour les deux prochains jours, au départ de cette ville bien située, nous offriront des paysages mille fois plus beaux encore (cf. les deux étapes suivantes).


Posté le 14/04/2008  -  Voir / cacher les commentaires Voir / cacher les commentaires [1]  -  Poster un commentaire Poster un commentaire  -  


Premire tape : Escale a New-York
tape prcdente : Ushuaia
tape suivante : Le glacier Perito Moreno
Dernire tape : Lima et retour en France

 

  Photo aléatoire
Le petit village central de l'île de Taquile

Le lac Titicaca : les îles Amantani et Taquile
(Pérou)

Lire l'étape

Recherche

 

Dernier Ajout

AMÉRIQUES 2007/2008 : Pérou - Posté le 10/10/2008

Lima et retour en France

Difficile de quitter l'océan et de monter dans le bus qui nous conduit à Lima, la capitale du pays. L'ambiance est à la nostalgie, l'heure du retour approche à grand pas et, si nous nous réjouissons pourtant à l'idée de revoir nos proches, il faut bien admettre que nous n'avons aucune envie de rentrer... Nous regardons les paysages défiler par la fenêtre alors que des émotions contradictoires nous envahissent : la sensation d'avoir vécu pleinement et jusqu'au bout cette aventure, l'envie de pro...

Lire la suite

Livre d'Or

Le 12/01/2016 à 09h23, MZy5osqg3 a écrit :

"That's a brilliant answer to an intsneetirg question"

Lire / Signer le livre d'or

PUBLICITÉ
Site validé par le W3C
© 2017 - La Tête Ailleurs - Tous droits réservés Accueil | Nos voyages | Photos | Infos pays | Avant le départ | Vie sur place | Qui sommes-nous ? | Livre d'or | Plan du site | Liens Site réalisé par CreationClic