La Tête Ailleurs... Le site de nos carnets de voyages, avec plein de photos, de conseils et d'informations pratiques
Les tapes
 
 
Nos voyages : les étapes illustrées de nos voyages, les itinéraires, ...Photos : toutes les photos prises durant nos voyagesInfos Pays : les cartes et plein d'infos sur la géographie, le climat, les langues, les religions, etc..., des pays visitésAvant le départ : plein de conseils sur les prépartifsVie sur place : toutes les informations pratiques et utiles pour quand vous y serezLiens : une série de liens utiles, classés par catégorie
accueil    qui sommes-nous ?   livre d'or   plan du site
 
 

Il y a actuellement 16 visiteurs sur le site !

 
Itinraire du voyage

Carte de l'itinraire

Pour plus d'infos sur notre itinraire lors de ce voyage, cliquez sur la carte

Nos Voyages

Choisissez un de nos voyages pour le vivre avec nous étape par étape, visualiser l'itinéraire, ...

 
Derniers Albums Photos

Les 4 derniers albums publiés sur le site :

Lima et retour en France
Pérou : Lima et retour en France

Paracas et les îles Ballestas
Pérou : Paracas et les îles Ballestas

L'oasis de Huacachina (Ica)
Pérou : L'oasis de Huacachina (Ica)

Nazca et environs
Pérou : Nazca et environs

 Tous les albums

Infos Pays

Des infos sur la géographie, le climat, un peu d'histoire, les langues, les religions ainsi que des cartes et bien d'autres choses sur les pays visités...

 
Vie sur Place

Vous voulez tout savoir sur le coût de la vie, les modes d'hébergement, les moyens de transport, de communications, la sécurité, l'argent, la santé, etc... dans les pays visités, avec plein d'exemples de prix ? C'est par ici !

 
Avant le départ

Tout sur les préparatifs de chaque voyage : les budgets, la préparation des itinéraires, les visas, les billets d'avion, les assurances, les vaccins, les trucs à ne pas oublier d'emporter ou de faire, etc etc...

 
  Le voyage

Costa Rica - 3 jours - Les 15, 16 et 17 février 2008


Le parc national Manuel Antonio


Les dernières images de la péninsule d'Osa s´envolent lorsque la lancha nous dépose ce matin à Sierpe et laissent la place à une journée que nous passerons en grande partie dans les bus. Non pas que les distances soient importantes pour rejoindre Quepos (ville située à proximité du parc Manuel Antonio), mais il n'existe pas de bus direct et, les horaires ne coincïdant pas, nous devrons attendre deux heures à Palmar Norte puis deux autres heures à Dominical. S'en suivent deux heures de plus pour parcourir 40 km tant la route est défoncée... Avec tout ça, il est 20h lorsque nous arrivons enfin, ayant eu toute la journée pour discuter de pas mal de changements dans notre itinéraire au Brésil.

Quepos est une ville très touristique, plutôt agréable et, atout majeur, située à quelques kilomètres seulement du parc Manuel Antonio, l'un des plus petits parcs du pays mais aussi l'un des plus réputés et visités. De nombreux bus, empruntant une belle route bordée de végétation dense, font continuellement la navette entre les deux lieux, mais nous choisissons de rester dormir à Quepos.


Neuf heures le lendemain matin, nous voilà à l'entrée du parc et force est de constater que nous sommes loin d'être seuls ! Les touristes sont très nombreux et il est vrai que cela atténue un peu le côté nature du parc ; les singes, par exemple, étant la cible constante de dizaines d'appareils photos... Nous traversons le petit village de Quepos, situé justa à l'orée du parc et bordé par une plage bien moins belle que celles qui nous verront plus loin, et pénétrons dans le parc.

La plage publique du village Manuel Antonio
Un pélicanUn oiseau au bec bien adapté pour manger les restes de noix de cocoUn iguane traversant tranquillement la plage


Il n'empêche que le parc est sublime et les plages réellement magnifiques, notamment celle de Manuel Antonio qui, adossée à la jungle tropicale, se compose de sable blanc et d'une eau transparente...

La plage à l'entrée du parcSauvagement belles, les trois plages du parc national invitent à la baignade
La belle Playa Manuel Antonio


Ajoutez à cela de nombreuses marches qu'il est possible d'effectuer dans la forêt tout en observant quelques animaux, et vous comprendrez les raisons du succès de ce parc. Vraiment, le lieu est très beau et il serait dommage de s'en priver.
Nous alternons marche en forêt sur les différents sentiers et baignade pour nous rafraichir.

La forêt tropicale du parc Manuel Antonio
Quelques courts sentiers permettent aux visiteurs de parcourir les forêts de ce petit parc
Très humides, ces forêts abritent de nombreuses espèces végétales
Certains arbres sont immenses !


Au détour des sentiers, nous croisons quelques petits mammifères et iguanes étranges, mais en réalité la plupart des animaux, notamment les singes, sont malheureusement plus visibles à proximité des plages. Ils y sont attirés par les déchets et certains touristes qui, au grand damne des gardes du parc et malgré les affiches signifiant partout le danger pour les singes, continue à les nourrir...

Un iguane, impassible sur sa brancheUn très joli lézardUn aguti, sorte de gros rat sans queue
A Manuel Antonio, de nombreux animaux cohabitent, comme ce singe à tête blanche et ce raton-laveurMalheureusement trop souvent nourris par les touristes, les singes du parc ne sont vraiment pas farouchesMalgré les interdictions, des touristes inconscients continuent de donner des bananes aux singes !


Cela enlève un peu du charme à la rencontre avec ces animaux ; toutefois la vue de ces singes à tête blanche se déplaçant à toute allure dans les arbres reste étourdissante d'autant que, peu effarouchés par les humains, ils s'approchent à quelques pas seulement. Plus profondément dans la forêt, ce sont les cris des singes hurleurs qui résonnent...

Un joli singe à tête blanche


Nous entamons ensuite une nouvelle marche jusqu'à un observatoire et, en chemin, restons absorbés plusieurs dizaines de minutes par une rencontre avec un paresseux. Bien actif, il évolue très lentement dans son arbre à quelques mètres au dessus de nous, étirant longuemment ses membres avant le moindre mouvement, s'assurant de chacun de ses appuis un peu comme s'il avait enclenché le mode ralenti.

Un paresseux réveillé !Superbe, ce paresseux ne se soucie nullement de l'agitation alentoure...... et parcourt tranquillement les arbres à la recherche de nourriture


On est hypnotisés par cet animal à l'aspect si étrange et doux, une des plus belles images natures du Costa-Rica !

Malgré leur lenteur, les paresseux sont de véritables acrobatesCes animaux ont vraiment une bonne bouille !Ce paresseux nous fera même le plaisir de venir à quelques centimètres de nous seulement...
... pour faire sa star devant les nombreux photographes !


Vers l'observatoire, nouvelle rencontre avec des singes à tête blanche, plus agréable car si nous les observons certes de plus loin, au moins ils possèdent encore leur instinct naturel et ne recherchent pas le contact des hommes. La vue sur la mer et les îles environnantes est sympa, sans plus.

Le sentier menant au belvédère traverse une belle forêt tropicaleUn autre petit singe à tête blancheLa vue depuis le belvédère n'est pas terrible mais la balade est sympa


Les plages sublimes, la température idéale de l'eau, la jungle, la nature, la marche, les animaux... Nous aurons vraiment passé une belle journée ici, dans ce parc qui, bien que moins sauvage que le Corcovado par exemple, reste un lieu naturel où la faune est bien présente. A ne pas rater !

Les belles plages du parc Manuel Antonio


Le lendemain, grasse matinée puis nous rejoignons San José (à 3h30 de bus) puis Alajuela, petite ville située à proximité de l'aéroport. Demain matin déjà nous quitterons le Costa Rica, un pays dont nous garderons une image contrastée.
De prime abord, le côté trés organisé, propre, un tourisme de masse, un peu "aséptisé" peut-être en certains endroits et les prix exhorbitants (par rapport aux autres pays d'Amérique Centrale) nous ont un peu déroutés après l'ambiance plus laxiste et "bordélique" qui règne dans les pays alentours. Puis d'autres merveilles ont su atténuer cette impression, la beauté farouche des volcans et la découverte de lieux encore sauvages et préservés, le parc Corcovado en tête. C'est cela certainement que nous en retiendrons, une faune bien présente (mais pas si abondante qu'on pourrait le penser, il faut vraiment la chercher) et magnifique qui réserve des moments rares, sous l'eau comme à la surface. Une belle découverte naturelle...


Posté le 19/02/2008  -  Les commentaires Voir / cacher les commentaires [0]  -  Poster un commentaire Poster un commentaire  -  


Premire tape : Escale a New-York
tape prcdente : La péninsule de Osa
tape suivante : Manaus
Dernire tape : Lima et retour en France

 

  Photo aléatoire
Danseuses boliviennes

Potosi
(Bolivie)

Lire l'étape

Recherche

 

Dernier Ajout

AMÉRIQUES 2007/2008 : Pérou - Posté le 10/10/2008

Lima et retour en France

Difficile de quitter l'océan et de monter dans le bus qui nous conduit à Lima, la capitale du pays. L'ambiance est à la nostalgie, l'heure du retour approche à grand pas et, si nous nous réjouissons pourtant à l'idée de revoir nos proches, il faut bien admettre que nous n'avons aucune envie de rentrer... Nous regardons les paysages défiler par la fenêtre alors que des émotions contradictoires nous envahissent : la sensation d'avoir vécu pleinement et jusqu'au bout cette aventure, l'envie de pro...

Lire la suite

Livre d'Or

Le 12/01/2016 à 09h23, MZy5osqg3 a écrit :

"That's a brilliant answer to an intsneetirg question"

Lire / Signer le livre d'or

PUBLICITÉ
Site validé par le W3C
© 2017 - La Tête Ailleurs - Tous droits réservés Accueil | Nos voyages | Photos | Infos pays | Avant le départ | Vie sur place | Qui sommes-nous ? | Livre d'or | Plan du site | Liens Site réalisé par CreationClic