La Tête Ailleurs... Le site de nos carnets de voyages, avec plein de photos, de conseils et d'informations pratiques
Les tapes
 
 
Nos voyages : les étapes illustrées de nos voyages, les itinéraires, ...Photos : toutes les photos prises durant nos voyagesInfos Pays : les cartes et plein d'infos sur la géographie, le climat, les langues, les religions, etc..., des pays visitésAvant le départ : plein de conseils sur les prépartifsVie sur place : toutes les informations pratiques et utiles pour quand vous y serezLiens : une série de liens utiles, classés par catégorie
accueil    qui sommes-nous ?   livre d'or   plan du site
 
 

Il y a actuellement 14 visiteurs sur le site !

 
Itinraire du voyage

Carte de l'itinraire

Pour plus d'infos sur notre itinraire lors de ce voyage, cliquez sur la carte

Nos Voyages

Choisissez un de nos voyages pour le vivre avec nous étape par étape, visualiser l'itinéraire, ...

 
Derniers Albums Photos

Les 4 derniers albums publiés sur le site :

Lima et retour en France
Pérou : Lima et retour en France

Paracas et les îles Ballestas
Pérou : Paracas et les îles Ballestas

L'oasis de Huacachina (Ica)
Pérou : L'oasis de Huacachina (Ica)

Nazca et environs
Pérou : Nazca et environs

 Tous les albums

Infos Pays

Des infos sur la géographie, le climat, un peu d'histoire, les langues, les religions ainsi que des cartes et bien d'autres choses sur les pays visités...

 
Vie sur Place

Vous voulez tout savoir sur le coût de la vie, les modes d'hébergement, les moyens de transport, de communications, la sécurité, l'argent, la santé, etc... dans les pays visités, avec plein d'exemples de prix ? C'est par ici !

 
Avant le départ

Tout sur les préparatifs de chaque voyage : les budgets, la préparation des itinéraires, les visas, les billets d'avion, les assurances, les vaccins, les trucs à ne pas oublier d'emporter ou de faire, etc etc...

 
  Le voyage

Mexique - 5 jours - Les 24 (1/2 jour), 25, 26, 28, 29 et 30 (1/2 jour) novembre 2007


Mexico


Apres quatre heures de vol, nous apercevons des millions de lumiere dans la nuit, ca y est, nous approchons de Mexico, ancienne capitale de l'empire Azteque construite a presque 2300m d'altitude, devenue aujourd'hui l'une des plus grandes agglomerations du monde avec ses 20 millions d'habitants et ses 60 km du nord au sud.

Il est deja tard (et il est maintenant 7h de moins qu'en France) lorsque nous empruntons le metro pour rejoindre le centre historique de la ville. Beaucoup de monde dans les rues, de la musique, des cantinas (petits restaurants) un peu partout et les premiers mots en espagnol bien sur, l'arrivee est plutot depaysante ! Nous nous trouvons une chambre sommaire et bon marche comme point de chute pour les prochains jours.

Le lendemain matin, nous marchons jusqu'au Zocalo, immense place construite dans les annees 1500 par les conquistadors ayant decide que le centre de la nouvelle cite espagnole devait s'elever ici, a la place de Tenochtitlan, l'ancienne cite azteque qu'ils detruisirent apres avoir pourtant ete accueillis par ce peuple comme des dieux... Ils souhaitaient faire disparaitre toute traces de la civilisation azteque et se servirent meme des pierres des pyramides pour construire cette place.

Le Zocalo, la 2e plus grande place du mondeLe ZocaloLes vieux batiments autour du Zocalo ont pris les couleurs de Noël
A Mexico, les flics sont partout. Forcement, il suffit d'acheter sa plaque, son uniforme et son flingue !Des stands d'artisanat indien sur le Zocalo


Il n'en reste que cette place coloniale est bourree de charme. La vie bat son plein ici : beaucoup de Mexicains s'y reposent, y mangent sur le pouce, de nombreux indiens en costumes traditionnels dansent et revendiquent leurs coutumes. Ils sont nombreux a proposer une medecine traditionnelle et a asperger les personnes qui le souhaitent de fumees d'herbes medicinales qu'ils brulent sur place pour eloigner les mauvais esprits.

Aujourd'hui, de nombreuses tribus indiennes sont venues sur le Zocalo...... pour effectuer quelques danses rituelles...... et affirmer leur identité culturelle.
Un peu de fumée, quelques incantations et fini les mauvais espris !


La cathedrale, construite entre 1573 et 1813, domine la place de sa facade imposante et superbe. Elle est immense, surtout la nef, dommage qu'une partie de l'interieur soit en restauration pour empecher que le batiment, qui penche dangereusement (comme de nombreux edifices ici), ne s'affaisse !

Le fronton de l'imposante cathédrale
La cathédrale de Mexico
L'immense orgue de la cathédrale
L'intérieur est aussi beau que l'extérieur


De l'autre cote de la place s'etend le Palais National, construit en 1523. Ici ont resides les vice-rois d'Espagne puis les presidents du Mexique jusqu'a la fin du dix-neuvieme siecle, ce qui explique les differentes architectures. On imagine tout a fait le president de la Republique lancant d'ici, chaque mois de septembre, "el Grito", le cri de l'Independance du Mexique (prononcee en septembre 1810), et la foule reprenant en coeur sur la place !

Le Palais NationalA l'intérieur du Palais National
La cour intérieure du palaisUne des nombreuses salles du Palais NationalIci siegeait le Parlement


D'immenses fresques peintes par Diego Rivera de 1929 a 1945 et retracant toute l'histoire du Mexique, de la fondation de Tenochtitlan-Mexico a l'independance du pays, recouvrent les murs du 1er etage du Palais.

Les arcades de la cour intérieure abritent de sublimes fresques de Diego RiveraPeintes entre 1929 et 1945, ces fresques racontent l'Histoire du Mexique
L'arrivée des Conquistadores selon RiveraScène guerrière à Tenochtitlan, le nom aztèque de MexicoScène de vie à Tenochtitlan


Apres ces belles visites nous nous promenons au hasard des rues dans le quartier, parcourant la Calle Moneda et ses edifices architecturaux, decouvrant de petites fontaines et places en pierre charmantes et des dizaines d'eglises.

Une rue du centre historique de MexicoLe musee national de la CultureLe très vivant centre historique de Mexico
Le vieux Mexico ne semble pas avoir bougé depuis bien longtempsComme en Asie, des petits resos s'impovisent sur les trottoirs


Le quartier est tres pauvre mais tres vivant, de bonnes odeurs envahissent les lieux, chacun a quelque chose a vendre, qui des habits, qui des boissons... et parle fort pour attirer les clients et se faire entendre dans le brouhaha ambiant et la musique qui retentit devant chaque petit magasin.

L'église de la Santísima
La coccinelle, la voiture préférée des Mexicains
Les fameuses coccinelles-taxis de Mexico


Nos pas nous menent ensuite au Templo Mayor, non loin du Zocalo. Ici, en plein milieu de la ville, surgissent les vestiges d'une immense pyramide azteque representant le centre du monde, qui mesurait 70m de haut et etait surmontee de deux temples. Belle revanche des Azteques, dont la culture ressurgit au milieu de la ville (le lieu a ete decouvert recemment par hasard), sur les Espagnols qui pensaient faire oublier leur histoire en detruisant tous leurs edifices...

Le plan de l'ancienne Tenochtitlan, à l'emplacement de l'actuelle MexicoLe Templo Mayor ou comment la civilisation aztèque ressurgit en plein centre de Mexico


Il reste peu de choses de la pyramide, par contre le musee presente de nombreux objets decouverts lors des fouilles. On en apprend un peu plus sur le mode de vie des Azteque (installes ici du XIVe au XVIe siecle), dont la vie etait rythmee par les guerres ayant pour but de capturer des prisonniers a qui on arrachait le coeur pour les donner, encore palpitant, en offrandes aux dieux... Les Azteques pensaient effectivemet que les dieux s'etaient sacrifies pour donner naissance au monde et aux hommes, et qu'ils devaient leur offrir en retour des sacrifices humains. Leur organisation sociale, tres ordonnee, reposait ainsi en grande partie sur ces croyances religieuses et la veneration des Dieux.

Le mur des Morts aztecDes offrandes offertes aux Dieux
De bien curieuses offrandes !Cette statue servait lors des cérémonies de sacrifices humains : on y déposait les coeurs encore tout chaud des sacrifiés


Apres cette belle journee, on se dit que le Mexique va nous plaire, c'est sur, tant par son histoire et ses edifices que par l'ambiance vivante qui y regne... On fete notre arrivee avec quelques tequilas bien senties et nos premiers tacos et tortas dans une petite cantina en bord de rue. C'est bien agreable de decouvrir de vraies specialites culinaires (c'est super bon, mais c'est fort !!!), ca nous change des fastfoods du nord !

Le lendemain nous poursuivons tranquillement, a pied, notre decouverte du centre historique. Les beaux batiments se succedent, les bonnes odeurs egalement... Nous arpentons la rue Madero, belle rue abritant la Casa de los Azuleros, batiment etonnant car recouvert de carreaux de faiences bleus et blancs. Juste a cote s'eleve l'eglise San Francisco qui fut inauguree par Cortez lui-meme.

La calle MaderoLes rues de Mexico sont souvent animées par des musiciens ambulants
L'église San Francisco, inaugurée par Cortes lui-mêmeLa Casa de los Azuleros est recouverte de mozaiques bleues et blanchesLa Casa de los Azuleros


Un peu plus loin, la Torre Latinoamericana, immense tour de 182m, nous sert de repere dans la ville ! Apres avoir apprecie le beau Palacio de Bellas Artes, nous longeons le Parque de l'Alameda Central, lieu de promenade populaire qui abrite le memorial dedie a Benito Juarez.

La Torre Latinoamericana
Un des nombreux vieux batiments de Mexico
Le Palacio de Bellas Artes


Ayant bien envie de decouvrir l'artisanat mexicain, on biffurque vers le Mercado de la Ciudadela, un lieu genial ou l'on decouvre les statues representant les dieux azteques et mayas bien sur, et nombre d'objets en argent et de tissus colores. On prend plaisir a se faufiler parmi les nombreux etales, a decouvrir, comparer puis marchander les objets, vraiment beaux et abordables.

De nombreux cireurs de chaussures occupent les trottoirs de MexicoY a même des vendeurs de sous-vêtements !
Le Mercado de la Ciudadella, le marché d'artisanatUne des nombreuses boutiques du Mercado de la Ciudadela


Une pluie battante nous accueille a la sortie, ce qui compromet nos projets de nous rendre dans d'autres quartiers de la ville... Vite, on grimpe dans un des petits bus verts locaux qui se fraie un passage comme il peut dans la circulation incessante, au milieu des coups de freins et de klaxons ! Une vraie aventure ces bus, moyen de transport privilegie des Mexicains, dans lesquels on monte et on descend lorsqu'on le souhaite. On finit la journee par quelques delicieux tacos et tortas...


S'il y a un musee qui vaille vraiment la peine d'etre visite a Mexico, c'est sans conteste le musee d'Anthropologie. C'est un prealable incontournable pour qui s'interesse aux civilisations anciennes du Mexique et souhaite en savoir davantage avant de partir a la rencontre de leurs vestiges, situes sur tout le territoire mexicain.

Le musée d'AnthropologieLe ''parapluie'' du musée, prouesse architecturale
Un crabe, une des nombreuses pieces de la collection du peintre Diego RiveraCurieuse facon de représenter la maternitéUne pièce représentant le jeu de pelote


On est tellement fascines par ce musee, tres instructif et exposant des pieces sublimes, qu'on y passe presque toute la journee.

Le jaguar de la civilisation de Oaxaca
La salle du musée réservée aux Aztecs
Un jaguar avec un récipient dans lequel les Aztecs déposaient les coeurs des victimes humaines sacrifiées
Un dieu de la civilisation de Oaxaca (Monte Alban)
Un dieu aztèque
La Pierre du Soleil, 24 tonnes, trouvée sous le Templo Mayor et décrivant le calendrier azteque


Au detour des nombreuses salles du musee, nous en apprenons un peu plus sur les cultures anciennes du Mexique, des civilisations prehistoriques a celle des Mayas, en passant par celles de Teotihuacan, des Toltecs, Azteques, Zapoteques ou encore Mixteques. Nous traversons ainsi les ages et les differentes regions du pays au travers des superbes objets rassembles ici.

Une statue représentant un Dieu de la civilisation de Monte Alban (Oaxaca)
Une superbe tête toltèque
Une statue représentant un Dieu de la fin de la civilisation de Monte Alban (Oaxaca)
Une énorme tête olmèque
L'écriture aztèque se lit de bas en haut et de la droite vers la gauche


On n'en dit pas plus, on developpera apres avoir visite les sites, d'ici quelques semaines. En tout cas cette premiere approche de ces civilisations mythiques et brillantes nous presse d'en voir davantage encore...

Des statuettes du culte phallique olmèqueDes statuettes mayasDes rubans d'écrits mayas
Une urne funéraire mayaLes éléments de la tombe du grand roi Pacal sont exposés iciUne statue cérémonielle maya


Quelle journee ! Malheureusement elle finit un peu mois bien puisqu'Olive se fait voler son portefeuille avec sa carte bancaire dans la cohue du metro, bonde a cette heure-ci. Et pourtant ce n'est pas faute de faire attention, difficile d'etre plus prudents que nous. En tout cas c'est bien embetant... et la malchance nous poursuit puisque ma banque, allez savoir pourquoi, m'a egalement bloque ma carte. Bref, il nous reste 15 pesos (1 €) pour la soiree et aucun moyen d'avoir de l'argent, c'est la poisse ! Heureusement qu'on a deja paye l'hotel !

Le lendemain, c'est parti pour un nouveau jour de galeres passe a parcourir Mexico de long en large pour changer des traveller cheques, trouver un telephone, faire opposition, debloquer ma carte, faire une declaration a la police (a savoir que moins on a affaire a la police ici, mieux on se porte... puisqu'ils leur suffit d'acheter leur badge pour devenir policier et qu'ils passent la majorite de leur temps a racketter tout le monde...), se faire envoyer de l'argent en urgence, etc... Bref, une belle journee de galeres, pas facilitee par le decalage horaire avec la France en plus !

Heureusement les choses s'arrangent. Le lendemain, nous effectuons les dernieres formalites suite a ce vol, delestons nos sacs a dos en envoyant un nouveau colis en france depuis la Correo Mayor (superbe poste dont l'interieur est en marbre de Carrare) puis nous les mettons sur le dos et rejoignons la station d'autobus nord ou nous embarquons a destination de Queretaro.

Le bus traverse les banlieues de Mexico, ville tentaculaire qui ne se resume pas, loin s'en faut, a son superbe centre-ville, mais abrite des milliers de bidonvilles et de banlieues delaissees qui s'etirent sur des dizaines de kilometres.

La banlieue de MexicoLes bidons-villes envahissent les collines des alentours de Mexico


Nous arrivons a la ville coloniale de Queretaro en fin d'apres-midi.


Posté le 03/12/2007  -  Voir / cacher les commentaires Voir / cacher les commentaires [1]  -  Poster un commentaire Poster un commentaire  -  


Premire tape : Escale a New-York
tape prcdente : Los Angeles
tape suivante : Teotihuacán
Dernire tape : Lima et retour en France

 

  Photo aléatoire

La réserve nationale Pingüino de Humboldt
(Chili)

Lire l'étape

Recherche

 

Dernier Ajout

AMÉRIQUES 2007/2008 : Pérou - Posté le 10/10/2008

Lima et retour en France

Difficile de quitter l'océan et de monter dans le bus qui nous conduit à Lima, la capitale du pays. L'ambiance est à la nostalgie, l'heure du retour approche à grand pas et, si nous nous réjouissons pourtant à l'idée de revoir nos proches, il faut bien admettre que nous n'avons aucune envie de rentrer... Nous regardons les paysages défiler par la fenêtre alors que des émotions contradictoires nous envahissent : la sensation d'avoir vécu pleinement et jusqu'au bout cette aventure, l'envie de pro...

Lire la suite

Livre d'Or

Le 27/06/2017 à 13h05, Clemence a écrit :

"Bonjour,
Je souhaiterai vous joindre sur votre adresse mail mais cela ne fonctionne pas.
Y-a t-il un espoir que je puisse vous poser quelques questions sur votre voyages aux Ameriques via une autre adresse mail? :)

Merci ! "

Lire / Signer le livre d'or

PUBLICITÉ
Site validé par le W3C
© 2017 - La Tête Ailleurs - Tous droits réservés Accueil | Nos voyages | Photos | Infos pays | Avant le départ | Vie sur place | Qui sommes-nous ? | Livre d'or | Plan du site | Liens Site réalisé par CreationClic